Une Carolo parmi les plus belles pin-up du monde à Las Vegas

Ginger a été sélectionnée parmi 78 prétendantes
3 images
Ginger a été sélectionnée parmi 78 prétendantes - © Ginger Hearthbreaker

C'est le rêve éveillé que vit en ce moment Magali Tomasi, Ginger Heartbreaker de son nom de scène. Cette trentenaire originaire de Charleroi, passionnée par les années 40-50, est en finale du "Pin-Up Contest", un concours qui rassemble cette semaine à Las Vegas 12 finalistes venues du monde entier. Ginger a été sélectionnée parmi 78 prétendantes.

Qu'est-ce qu'une "pin-up"?

La pin-up, c'est un concept qui vient des États-Unis, nous explique-t-elle : "C'est une femme vintage, généralement pulpeuse, qui s'inspire de la femme qui motivait les GI's durant la seconde guerre mondiale, celle que l'on voyait dessinée sur le nez des avions".
Magali Tomasi adore le look des années 40-50 depuis toujours : "Déjà quand j'étais petite, j'adorais regarder les films de Marilyn Monroe, James Dean, les anciens films en général. J'écoutais le rock des années 50, 60, et Glenn Miller bien sûr."

Un mode de vie

A Charleroi, impossible de rater la flamboyante rousse au quotidien car être pin-up, c'est un mode de vie. "Ça fait 5 ans que j'ai décidé de franchir le pas, de m'habiller comme j'ai vraiment envie de l'être. Je me suis dit "pourquoi pas moi"?. Je m'habille avec des vêtements d'époque, ou vintage (vêtement ou accessoire ancien remis au goût du jour), principalement des robes et des jupes. Je me maquille à la mode années 50 : eye-liner, rouge à lèvres rouge. J'utilise des victory rolls pour mes cheveux, je les coiffe à la Betty Page selon l'humeur du jour !".

"Les vêtements, c'est le plus difficile à trouver. En Belgique, et en Europe d'ailleurs, je trouve peu de choses car il y avait une pénurie de tissus à la fin de la guerre et durant les années 50. De plus,les femmes n'avaient pas les moyens de se faire des robes de qualité. Je trouve plutôt mon bonheur en Angleterre, et le plus belles robes, c'est ... en Californie que je les déniche !". Magali commande donc les vêtements et accessoires par ...internet, et c'est un sacré budget ! "Ha ça oui, en effet, d'autant que je dois en plus payer des frais de douane ! Je vous avoue que parfois, je porte des reproductions faites de nos jours. Environ 1/3 de ma garde-robe est du vrai vintage."

Un cliché, l'image de pin-up ?

Ginger Heartbreaker réfute le côté réducteur que pourrait avoir cette image clichée de la femme. "Ça pourrait être réducteur si on se limite à l'apparence physique. Mais les gens me parlent n'est-ce-pas (rires) et ils se rendent compte que j'ai des choses à dire ! Vous savez, on s'approprie ce que l'on veut de cette époque-là, mais de manière actuelle".

Las Vegas

Le Pin-up Contest se déroule du jeudi 13 au samedi 15 avril à Las Vegas. Pour cette vingtième édition, plus de 200 000 personnes sont attendues.

Les 12 candidates, venues du monde entier ( seules 2 sont américaines) vont devoir convaincre ce public de voter pour elles. Une véritable campagne de séduction orchestrée avec précision. "J'ai des pin's et des affichettes à distribuer, des bannières, et je ferai des petits happenings sur les trottoirs du Strip". Le jour de l'élection, samedi, les candidates monteront sur scène, devront répondre à des questions et seront cotées sur leur apparence générale. Ces points seront ajoutés aux votes du public, et la gagnante sera révélée dans la soirée, heure américaine.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK