Un réfugié syrien avait testé sa bombe dans son jardin à Mouscron

Le réfugié avait des liens avec des terroristes... il voulait retourner en Syrie.
Le réfugié avait des liens avec des terroristes... il voulait retourner en Syrie. - © Flickr - darrenjsylvester

Un jeune réfugié syrien a écopé 5 ans de prison ce mercredi devant le tribunal correctionnel de Charleroi. Cet habitant de Mouscron préparait un attentat. Il avait fabriqué une bombe artisanale à base d'acide chlorydrique. En janvier 2018, il l'avait testée dans son jardin, à Mouscron.

Cet individu qui était en lien avec un groupe terroriste proche d'Al-Qaïda envisageait de retourner en Syrie. C'est le FBI qui avait prévenu la Belgique. Il écope de la peine maximale, soit 5 ans de prison.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK