Un prêtre de Courcelles fait la messe en direct sur YouTube pendant le confinement

Dimanche 11 heures, l’abbé Danny-Pierre apparaît sur sa chaîne YouTube. Face caméra, il débute la messe du dimanche des Rameaux. En cette période de Pâques, si particulière pour les catholiques, le prêtre a décidé de diffuser tous ses offices en direct sur internet. À défaut de pouvoir les faire devant son public pendant le confinement.

"En réalité, ce sont un peu les gens qui participent habituellement aux messes qui m’ont poussé à le faire, explique ce prêtre d’une paroisse de Courcelles, membre du mouvement catholique des serviteurs de l'Amour. J’ai répondu à leur appel, et en même temps, à l’appel de Dieu qui nous encourage à annoncer sa parole par tous les moyens qui nous sont donnés."

On est en communion avec des gens qu’on ne peut plus voir en vrai

Une expérience nouvelle pour cet abbé qui a l'habitude de faire participer ses fidèles aux messes. "La première fois, je pensais que j’allais être seul devant la caméra, avoue Danny Pierre Hillewaert. Mais je savais qu’il y avait des gens que je connaissais qui seraient là et je ne me suis finalement pas senti seul du tout. Je me suis vraiment senti connecté à eux."

D'autres rendez-vous pendant la semaine de Pâques

Pour rendre la messe dynamique, un guitariste s’occupe de l’animation musicale. Les interventions du prêtre sont aussi entrecoupées par des vidéos enregistrées par les fidèles : "Ce dimanche, j’ai demandé aux enfants qui ont l’habitude de participer aux messes de s’enregistrer à l’avance pour faire les lectures, notamment celle de la Passion, reprend l’abbé. On essaie d’inventer de nouvelles interactions. Pour la messe du Vendredi Saint, nous demandons aux gens de nous envoyer leurs intentions, et nous les lirons."

Pour communier, le public peut interagir en direct sur le chat de la plateforme YouTube. "On est en communion avec des gens qu’on ne peut plus voir en vrai. On est en lien", confie Arnaud, fidèle au rendez-vous virtuel.

Au total, près de 170 personnes ont suivi la messe du dimanche des Rameaux : "Je sais qu'il y a les habitués, ceux qui viennent d'habitude à notre messe. Et peut-être qu'il y en a d'autres. Si c'est le cas, tant mieux. Si on pouvait toucher le monde entier avec cette bonne nouvelle, on serait tellement heureux..."

Même si la messe de dimanche a été un peu écourtée par un souci technique, l’abbé Danny Pierre promet de remettre le couvert pour les rendez-vous du Vendredi Saint et de la veillée de Pâques.

Extrait du JT de 13h de ce 5 avril 2020