Un pompier de Chièvres à Los Angeles pour les World Fire Games

Gilles De Wulf, un volontaire de la caserne de Chièvres, est le seul wallon de la délégation belge.
3 images
Gilles De Wulf, un volontaire de la caserne de Chièvres, est le seul wallon de la délégation belge. - © RTBF

Gilles De Wulf participe aux World Fire Games, une sorte de championnats du monde des pompiers qui aura lieu à Los Angeles. Ce volontaire de la caserne de Chièvres est le seul wallon de la délégation belge. Sur place, il s'alignera dans plusieurs disciplines, très physiques.

Dernier entraînement avant le départ

Combinaison de pompier et bonbonne sur le dos, notre homme du feu se lance à l'assaut d'une cage d'escaliers en métal. En quelques secondes seulement, il est au sommet de la tour, très essoufflé.

Courir dans les escaliers, l'exercice paraît simple mais avec le masque sur le nez, le pompier aspire moins d'oxygène. "La difficulté, c’est d’arriver avec de l’air en haut. Pour cela, il faut bien gérer sa respiration."

A Los Angeles, il faudra donc bien gérer. D'autant que dans la course d’escaliers, il y aura 71 étages à grimper. "Je ne l’ai encore jamais fait. On verra. Mais il paraît que les étages sont plus petits. Je l’espère en tous les cas."

L'espoir de Gilles De Wulf, c'est aussi de pouvoir faire une performance.

Du côté d'ANPI, l'asbl qui encadre les participants belges, Delphine Rasseneur est plutôt confiante. "C’est un gros compétiteur. Il est très motivé. Il s’est bien entraîné. Pour moi, il est capable de ramener une médaille."

Une expérience humaine

Mais en plus des médailles, le Hennuyer s'attend aussi à vivre une expérience. D’ailleurs, il se réjouit déjà de rencontrer ses confrères américains. "J’échangerai mon casque contre celui d’un confrère américain. Ce serait super! Sur place, j’ouvrirai grand mes yeux, pour apprendre un maximum de choses. Et puis, si je pouvais monter dans l’un de leurs camions et les accompagner sur un feu de forêt par exemple, ce serait top !"

Après ces championnats du monde, Gilles De Wulf espère pouvoir devenir pompier professionnel.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK