Un nouvel organisme d'intérêt public attirera 800 fonctionnaires à Charleroi

L'ancien hôtel de police de Charleroi devra être rénové avant d'accueillir les 800 fonctionnaires
L'ancien hôtel de police de Charleroi devra être rénové avant d'accueillir les 800 fonctionnaires - © Google Street View

Conséquence de la sixième réforme de l'Etat : une série de compétences fédérales sont désormais régionalisées notamment dans le domaine de la santé et de l'action sociale. La région wallonne vient ainsi de créer une nouvelle structure, un O.I.P., organisme d'intérêt public, qui sera installé à Charleroi.

Une sorte d'INAMI version wallonne

Cet organisme s'appellera "l'Agence wallonne de la santé, de la protection sociale, du handicap et des familles". Il s’agit d’une énorme structure pour gérer de très nombreuses compétences en matière d'allocations familiales par exemple, mais aussi en ce qui concerne les soins de santé et l'aide aux personnes âgées ou handicapées.

Son budget de fonctionnement sera de plus de 4 milliards 200 millions d'euros. Ce qui en fera le deuxième plus gros organisme d'intérêt public wallon derrière le Forem qui, lui aussi, est installé à Charleroi.

250 fonctionnaires vont découvrir Charleroi

Au niveau du personnel, environ 800 agents y travailleront :
* les 400 déjà actuellement occupés à l'AWIPH, l'Agence wallonne pour l’intégration de la personne handicapée,
* 25 employés de la Fédération Wallonie-Bruxelles
* une centaine de personnes de l'administration wallonne de la santé
* 250 fonctionnaires venant directement du fédéral qui vont donc découvrir Charleroi.

Un nouveau bâtiment mais pas avant 2021

Cet organisme devrait concrètement voir le jour le 1er janvier prochain. Il prendra d’abord ses quartiers dans l'ancien hôtel de police qui devra être rénové. Une rénovation totalement prise en charge par la Région wallonne. Les 800 fonctionnaires devraient y rester près de six ans, le temps qu'on leur construise un nouveau bâtiment également prévu à Charleroi.

Pour l’édification de ce nouveau bâtiment, deux sites retenus sont toujours en concurrence. Le premier est ce que l'on appelle le futur quartier des finances, près du siège des TEC Charleroi. Le second est situé à côté de la gare sur le site de l'ancien tri postal.
Comme on n’en est qu’au stade des études chiffrées, il ne faut pas s'attendre à l'arrivée  prochaine des fonctionnaires fédéraux. Comme on dit, ça suit son cours.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK