Retour à Tournai d'un manuscrit qui date du XIIIème siècle

Il est de retour chez lui à Tournai. Un manuscrit datant du 13ième siècle a intégré les Archives de l'Etat à Tournai. Ce manuscrit médiéval a passé près de deux siècles loin de sa paroisse. Le retour d’un précieux souvenir historique qui avait disparu dans des conditions mystérieuses.

Lors d'une cérémonie organisée aux Archives de l'Etat de Tournai, le manuscrit a été installé dans son nouvel écrin. Un retour attendu: "Il était temps qu'il revienne là où il a été rédigé, créé... dans sa terre natale", se réjouit Bernard Desmaele qui dirige l'antenne de Tournai des Archives de l'Etat. Ce vieux manuscrit, c'est un rentier de la table des pauvres, un registre qui contient les noms d'habitants dans le besoin auxquels la paroisse Saint-Brice de Tournai louait 168 maisons qu'elle possédait. C'est en quelque sorte le registre de l'équivalent médiéval de nos CPAS. "Toutes les informations qu'il contient vont être utiles aux chercheurs qui vont pouvoir y trouver des informations sur la généalogie, l'économie, la topographie autour de la paroisse et donc permettre de mieux comprendre la ville de Tournai au Moyen-Age".

Perdu dans les collections

Et s'il revient seulement aujourd'hui à Tournai, c'est qu'il avait disparu dans les centaines de milliers de biens et d'archives que possède la Société archéologique de Namur: "Il a été égaré pendant l'agrandissement de nos collections et retrouvé récemment par un résident chercheur luxembourgeois", explique Fiona Lebecque, la conservatrice de l'asbl namuroise. Mais comment ce manuscrit a-t-il atterri dans la capitale wallonne? "C'est un don de la part d'un notable en 1851 comme l'indique le registre de la Société archéologique... Par contre nous ne savons pas comment ce monsieur s'est procuré lui-même le document... Mais légalement, il appartient à l'Etat donc nous devions le rendre", sourit-elle.

A travers cette restitution, Fiona Lebecque espère aussi pousser d'autres privés ou asbl, qui posséderaient aussi de tels documents, à les rendre aux Archives de l'Etat afin de faire progresser la recherche et donc mieux comprendre encore notre passé.

 Vous pouvez découvrir ci-joint l'histoire de ce manuscrit dans le reportage diffusé ce mercredi dans le JT de 13h00.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK