Un escroc, vendeur de matelas, arrêté lundi sur le marché à Fleurus

La police et les services de l'ONSS ont mené des contrôles sur le marché de Fleurus, lundi. Quatre maraîchers sur douze étaient en infraction. Un vendeur de matelas, recherché pour escroquerie, a été privé de liberté.

La zone de police Brunau (Fleurus, Pont-à-Celles, Les Bons Villers) et les services de l'ONSS de Charleroi ont effectué un contrôle d'envergure sur le marché de Fleurus. Au total, une dizaine de policiers et cinq inspecteurs des lois sociales ont procédé au contrôle de douze maraîchers.

Quatre d'entre eux ont été verbalisés pour diverses infractions. Deux vendeurs de matelas étaient en défaut de déclaration d'activité en Belgique. L'un des deux occupait en outre un mineur d'âge. L'un des suspects a été privé de liberté. Il était recherché par la police pour une affaire d'escroquerie liée à la vente de matelas.

Un vendeur de vêtements émargeant au CPAS a par ailleurs été verbalisé pour défaut de contrat de travail. Un vendeur de bibelots a pour sa part pris la fuite à la vue des policiers, laissant son étal et ses clients en l'état. Son patron a été verbalisé. La marchandise et sa camionnette ont été saisies.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK