Un chancre urbain démoli à Gilly: l'assainissement se poursuit à Charleroi

L'ancienne salle des sports livrée à la pelleteuse
L'ancienne salle des sports livrée à la pelleteuse - © rtbf.be - Cédric Loriaux

La Ville de Charleroi lance la chasse aux chancres urbains. D'anciens bâtiments à l'abandon polluent le paysage, ternissent des quartiers et empoisonnent la vie des riverains.

A Gilly par exemple, les ruines d'une ancienne salle de sport sont en train d'être démolies.

C’est un endroit qu’Angelina connaît depuis 48 ans puisqu’elle vit à la rue du Pirotia à Gilly, dans le quartier du Sart-Allet. Il s’agit d’un joli petit quartier sauf que, depuis quelques années, en face de chez elle, il y a ce chancre urbain qui est devenu un un vrai dépotoir. Elle confirme : "Des gens venaient jeter tout et n'importe quoi ici. L'autre jour, il y a même un renard qui traînait par là..."

Michel, lui, habite juste à côté de cette salle dédiée autrefois au volley-ball avant d’être abandonnée, squattée et incendiée. Aujourd'hui, il est content de la voir disparaître : "Ca va faire cinq ans à Noël que l'on attend. Maintenant c'est fait. Il fera plus clair aussi. Et puis, ça va faire du bien. Ne fut-ce que pour les rats et les fouines qui se trouvaient ici."

La Ville de Charleroi a débloqué plus de deux millions d'euros pour démolir une vingtaine de chancres. Ce qui veut donc dire que des chantiers comme celui-ci se succèderont au cours des prochains mois dans toute l'entité de Charleroi. Pour le plus grand bonheur des riverains.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK