Un an de prison pour un hooligan néerlandais qui a frappé un policier lors d'un match à Charleroi

Illustration
Illustration - © Belga - Virginie Lefour

La cour d'appel du Hainaut a réformé, mercredi, un jugement rendu le 2 mai 2017 par le tribunal correctionnel de Charleroi. Ce dernier avait infligé une peine de huit mois de prison ferme et une amende de 600 euros à un hooligan néerlandais qui avait porté un coup-de-poing à un policier lors du match Charleroi-Saint-Trond, le 16 janvier 2016. La cour condamne B.G à une peine de douze mois de prison ferme et une amende de 900 euros.

Le ministère public avait requis une peine de dix mois de prison ferme et avait demandé à la cour de retenir la circonstance aggravante que la victime était un policier en civil, mélangé aux supporters des Zèbres. Cette circonstance n'avait pas été retenue par le tribunal, lequel avait estimé que le prévenu n'a pas pu se rendre compte de la qualité de la personne agressée.

Selon le ministère public, le policier avait bien expliqué au Néerlandais, en anglais, tout en montrant son brassard, qu'il était policier et que le Néerlandais ne pouvait pas passer de la tribune 3 vers la tribune 4 sans ticket. De plus, le policier en civil se trouvait devant d'autres policiers équipés d'un casque et d'un bouclier. Selon le ministère public, l'homme ne pouvait ignorer qu'il se trouvait face à un policier. La cour a retenu la circonstance aggravante.

Le Néerlandais lui a alors asséné un violent coup-de-poing au visage et le policier a souffert d'une fracture du nez. Il a été mis en incapacité de travail durant trois jours.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK