Tribunal correctionnel de Tournai: suspension probatoire pour le prof amoureux de son élève

Le Palais de Justice de Tournai
Le Palais de Justice de Tournai - © Belga - Julien Warnand

Un professeur de mathématiques âgé de 40 ans a bénéficié, jeudi, de la suspension probatoire du prononcé de la condamnation pour une durée de cinq ans après avoir harcelé une élève, âgée de 14 ans, dont il était amoureux.

La jeune fille, scolarisée dans un collège à Lessines, avait reçu toute une séries de SMS de son professeur de mathématiques, lequel lui déclarait sa flamme.

Le professeur avait chargé son avocat de plaider l’acquittement arguant qu’il n’avait pas eu de réponses concernant les SMS envoyés entre le 2 et le 4 juin 2015. Cependant, le tribunal a relevé que, dans un SMS du 2 juin 2015, le professeur posait une question à son élève: "tu veux te faire passer pour une conne aux yeux de qui?" Pour le tribunal, cette question implique qu’il y a eu une conversation entre le professeur et l’élève.

Le ministère public avait aussi retenu de nombreux messages envoyés via la messagerie électronique d’un réseau social au contenu interpellant. "Il devait avoir conscience qu’il l’importunait", avait commenté le Procureur du roi. Selon le tribunal, au moins un SMS prouve que le professeur avait conscience qu’il importunait son élève, une jeune fille qui a été obligée de quitter l’école dans laquelle son professeur exerce toujours.

Le professeur est obligé de suivre un traitement psychologique destiné à lui faire comprendre qu’il doit mettre une distance entre lui et ses jeunes élèves.

Un dommage moral de 1.250 euros a été octroyé à la victime.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir