Trafic de cartes oranges à Mons: la fonctionnaire de l'administration a été licenciée

A 5.000 euros la fausse carte d'identité, les deux fonctionnaires avaient empoché quelque 200.000 euros (photo prétexte)
A 5.000 euros la fausse carte d'identité, les deux fonctionnaires avaient empoché quelque 200.000 euros (photo prétexte) - © Belga

C'est un trafic qui avait fait pas mal de bruit à Mons et dans la région : un trafic de fausses cartes oranges, la carte d’identité pour résidents étrangers (le Ciré), en septembre dernier. Deux membres de l'administration communale montoise avaient été inculpés, dont une femme de 44 ans... Les deux protagonistes étaient suspectés d'avoir délivré de faux papiers à des personnes en séjour illégal contre de l'argent.

La Dernière Heure révèle ce matin que l'administration vient de licencier la fonctionnaire... pour faute grave. L'autre agent a été muté dans un autre service, où il n'est pas en contact avec la population. A travers ce trafic, les complices auraient empoché -au total- une somme avoisinant les 200 000 euros.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK