Tournai : un nouvel outil numérique pour la gestion des cimetières

Fini le temps où les membres de la cellule des cimetières de Tournai faisaient de longues recherches parmi les archives pour avoir des infos sur les sépultures. La ville a investi dans une cartographie aérienne des 33 cimetières de son territoire.

Autant de cimetières, cela fait énormément de tombes et d'informations. La ville de Tournai a fait appel à la société Walphot, spécialisée dans la cartographie aérienne. "Cela consiste en un survol de la commune de Tournai avec un avion bimoteur assez stable dans lequel on a installé une caméra de très haute sensibilité numérique, explique Guillaume Rans, responsable du projet chez Walphot. Nous avons réalisé des photos d'une résolution de 7 centimètres du pixel sur l'ensemble de la commune, et particulièrement au-dessus des cimetières".

Ces photos permettent d'avoir une vision précise des emplacements des tombes. A partir de ces clichés, la société a créé une application à destination de la cellule des cimetières de Tournai. "L'objectif, c'est de remplacer les vieux plans en papier sur lesquels travaillent les membres de la cellule. Dans l'application, chaque tombe est représentée par un polygone avec un ID pour l'identifier. Pour chaque tombe, la cellule des cimetières pourra y intégrer des informations : la personne inhumée, depuis quand est-ce qu'elle existe, la taille de la tombe, s'il y a un élément de décor important,... Cela permettra vraiment de mettre des informations en plus par rapport à un simple plan", explique Guillaume Rans.

Plus efficace et plus rapide

Pour Laetitia Liénard, l'échevine en charge des cimetières, ce nouvel outil permettra à la cellule des cimetières de gagner en efficacité et en rapidité : "L'info sera immédiate, se félicite l'échevine. Auparavant, nous devions soit nous rendre sur place, soit aller vérifier dans nos archives. Ici, l'historique apparaîtra immédiatement et les informations seront mises à jour en temps réel".

La cartographie étant terminée, la cellule des cimetières va maintenant entamer le long travail d'encodage des informations pour chaque sépulture.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK