Tournai: foule au conseil communal sur l'élargissement de l'Escaut

De nombreuses personnes ont dû rester dans le couloir tellement il y avait du monde.
De nombreuses personnes ont dû rester dans le couloir tellement il y avait du monde. - © Guillaume Guilbert

A l’ordre du jour de ce conseil communal extraordinaire de lundi soir à Tournai, la mise à gabarit de l’Escaut. Les citoyens étaient invités à assister aux débats concernant l’élargissement du fleuve.

De plus gros bateaux passeront par Tournai dans quelques années. La grande question qui fait débat, c'est l'élargissement à hauteur du quai Saint-Brice où l’Escaut fait actuellement 19 mètres de large. Faut-il l'élargir à 23 ou à 27 mètres? Le SPW préconise 27 mètres afin d’éviter tout risque pour les bateaux. " Contrairement à ce que certains ont dits, il y a déjà actuellement des problèmes d’accidents, constate Yvon Loyaerts, directeur général du SPW en charge des voies hydrauliques. On a déjà vu des bateaux se mettre en travers ou heurter régulièrement les rives. Nous avons des cas similaires dans des rivières qui sont beaucoup plus larges. On ne peut pas jouer avec le feu en ce qui concerne la sécurité, c’est une question de responsabilité."

Au cours de ce conseil communal, on a également entendu Eric Van Overstraeten. Cet architecte-urbaniste s’est associé avec des défenseurs du patrimoine (Pasquier Grenier, Les amis de la citadelle, l’ARAHO,…) pour montrer que le projet peut être amélioré. Ils sont d’accord sur le principe d’élargir l’Escaut, mais ils veulent trouver le bon équilibre entre cet élargissement et la mobilité sur le quai Saint-Brice.

Pour Eric Van Overstraeten, un élargissement à 23 mètres est suffisant. Il s’appuie sur l’étude d’incidence pour expliquer que les risques sont minimes pour les bateaux: "Il est indiqué très clairement qu’il n’y aura jamais d’accident grave sur le fleuve. Il y a aussi quelque chose qui n’est pas tangible dans cette histoire : pourquoi on est passé de 23 à 27 mètres ? Quel est l’ambition de cette sur-largeur ? Sachant que cela handicape complètement la fluidité du trafic sur le quai. Cela donne une zone à accidents au niveau du quai Saint-Brice où il y a un étranglement à 5 mètres 85."

Les membres du conseil communal ont posé de nombreuses questions quant à ces deux visions opposées. Ils se réuniront en avril prochain pour prendre une décision dans ce dossier.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK