Tournai: comparution d'un octogénaire pour tentative de meurtre sur son épouse

Le ministère public a laissé à l'appréciation du tribunal le soin de prononcer une peine ou non contre un octogénaire qui est poursuivi devant le tribunal correctionnel de Tournai pour avoir tenté de tuer son épouse, le 14 novembre 2014 à Basècles (Beloeil). La défense a plaidé des circonstances atténuantes.

Epuisé de devoir s'occuper de son épouse amputée d'une jambe, l'homme lui a porté des coups de couteau avant de tenter de se suicider par pendaison. Le 14 novembre 2014, les services de secours avaient retrouvé le prévenu couché dans un pièce de son habitation, presque inconscient. Son épouse se trouvait dans son lit, blessée de plusieurs coups de couteau, mais vivante.

Il ressort des auditions de témoins que le prévenu s'occupait très bien de son épouse, handicapée après avoir subi une amputation d'une jambe. Cependant, l'homme se montrait agressif avec les professionnels en soins de santé qui se rendaient chez eux chaque jour. Ces témoins ont affirmé que l'octogénaire semblait de plus en plus fatigué.

Âgé de 83 ans au moment des faits, le prévenu n'avait aucun antécédent judiciaire et il était marié depuis plus de soixante ans avec une femme qu'il connaissait depuis l'enfance. Son avocat, Me Tounkara, a plaidé des circonstances atténuantes, "la tristesse irrésistible et non pas la contrainte irrésistible". L'épouse du prévenu est décédée le 20 mars 2015, il n'y aucun lien causal entre les faits et la mort. Son mari ne l'a plus jamais revue car il est sorti de prison en décembre 2015. Jugement le 22 décembre.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK