Thuin – Landelies, la vallée de la Sambre se visite à pied et en train

Quel meilleur moment que l’été pour partir à la découverte de la Belgique ? Ce jeudi, Christine Masuy, journaliste freelance, signe un article pour Femme d’Aujourd’hui mettant en avant 6 itinéraires "balade-train". Nous découvrirons notamment un parcours reliant les gares de Thuin et Landelies.

Durant tout l’été, les 7 décrochages régionaux de Vivacité mettent un coup de projecteur sur la presse locale. La RTBF vous propose le regard et la plume des journalistes de terrain, en Wallonie et à Bruxelles dans le cadre "#Restart", le plan de la RTBF lancé en soutien à la culture et aux médias, secteurs durement touchés par la crise du Covid-19.

Visiter la Belgique sans prendre la voiture, c’est possible. Christine Masuy, journaliste freelance, signe aujourd’hui un article pour Femme d’Aujourd’hui mettant en avant 6 itinéraires "balade-train". "Le principe est simple, vous allez dans une gare, faites une balade et une fois arrivé à la gare suivante, vous revenez en train".

Un itinéraire dans la vallée de la Sambre est proposé. "On part de la gare de Thuin, on visite la visite la ville en elle-même qui est très jolie et haut perchée. Il y a ensuite tout un circuit qui vous mène jusqu’à l’abbaye d’Aulne. De là vous longez la Sambre et vous repartez jusqu’à la gare de Landelies."

Au total, ce sont 6 itinéraires qui sont proposés. "Il y a un autre circuit qui démarre du Hainaut le long du canal Comines – Ypres. Vous êtes sur les sites de la première guerre mondiale. On propose également deux balades en Ardennes, une dans la vallée de la Meuse et du Bocq. Nous nous rendons également en région Bruxelloise."

Ces balades sont à découvrir dans le Femme d’Aujourd’hui publié ce jeudi.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK