Théâtre pour malvoyants à l'Eden de Charleroi

Théâtre pour malvoyants à Charleroi
2 images
Théâtre pour malvoyants à Charleroi - © Tous droits réservés

Aller au théâtre ou au cinéma quand on ne voit rien ou pas grand chose, c'est possible, grâce à l'audiodescription. 

Décrire la scène, le mobilier, le déplacement des acteurs, leur expression corporelle aussi, voilà la mission attribuée à ceux qui décrivent les pièces. Est-ce qu'ils l'acceptent? Bien sûr. La technique permet de rendre les pièces de théâtre accessibles pour les personnes malvoyantes. 

Exemple à l'Eden, à Charleroi, pour la pièce "On ne badine pas avec l'amour". Fermez les yeux, et laissez-vous emmener grâce à l'audiodespcription:

Trente minutes avant la représentation, la scène est vide. Mais les gradins se remplissent déjà. Une vingtaine de personne, malvoyantes et accompagnantes sont là. Des chiens d'aveugle aussi. Quelques préparatifs sont nécessaires avant le début de la pièce: des écouteurs audio sont distribuées.

A quelques mètres de là, en régie, la description de la scène a commencé. Les attributs du fauteuil Chesterfield qui trône sur scène, sont passées en revue par le menu. Avec casque, micro et un écran qui montre en direct ce qui se passe sur scène, les deux "audiodescriptrices" du soir sont prêtes.

La description est faite en direct, au rythme du jeu des acteurs. Les indications sont très courtes, cantonnées au strict minimum. Elles ont lieu entre les répliques, entre les ambiances - dans les silences que laisse le jeu.

Il faut parfois 60 heures de préparation pour pouvoir faire la description audio d'une pièce. La technique est rodée. Mais voilà, contrairement à la France, où une directive européenne a déjà été traduite en loi française, la Belgique tarde à créer un cadre légal contraignant pour rendre un maximum de spectacles et de films accessibles aux personnes malvoyantes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK