Tertre: un frigo géant à 48 millions d'euros chez Yara

Plus de 250 personnes travaillent sur le site de Yara, à Tertre
Plus de 250 personnes travaillent sur le site de Yara, à Tertre - © Jeremy Giltaire

Imaginez un frigo de 30 mètres de haut, l’équivalent d’un immeuble de 10 étages… Ce frigo géant va être construit sur le site de l’entreprise Yara, à Tertre, près de Saint-Ghislain. Il servira de bac de stockage pour l’ammoniaque produit sur le site. Il s’agit en fait d’un stockage intermédiaire car Yara utilise ensuite cet ammoniaque comme matière première, pour concevoir de l’acide, des engrais ou encore des additifs pour les carburants.

Un bac de stockage avait été construit dans les années ’60, mais il a été déclassé, en 2015, après une inspection révélant que les fondations n’étaient plus en bon état. Depuis deux ans, la capacité de stockage intermédiaire a donc été réduite à 2.000 tonnes d’ammoniaque, contre 15.000 tonnes précédemment. " Du coup, le processus manque de souplesse ", explique Patrick Bauvin, le directeur du site de Yara, à Tertre. " Nous devons parfois ralentir la production de l’ammoniaque en fonction de la cadence des ateliers qui l’utilisent comme matière première. "

Des normes de sécurité très exigeantes

Il fallait donc lancer la construction d’une nouvelle structure de stockage. La maison-mère de Yara, à Oslo, vient de donner son feu vert. Elle débloque 48 millions d’euros pour installer un nouveau bac cryogénique, à Tertre. Une sorte de frigo géant d’une capacité de 15.000 tonnes.

Les travaux devraient démarrer cet été et durer deux ans. Il faut dire que le chantier est énorme et complexe. " L’ammoniac doit être stockée à une température de -33,5 degrés pour qu’il puisse rester sous forme liquide ", précise Patrick Bauvin. " Nous devons également concevoir une structure qui réponde à des normes de sécurité très exigeantes (NDLR : Yara est une entreprise classée Seveso, c’est-à-dire un site industriel à risque chimique). Le bac en acier circulaire, de près de 30 mètres de diamètre, sera protégé par une sorte d’enveloppe en béton, de 60 cm d’épaisseur. Pour pouvoir résister, par exemple, à un risque de tremblement de terre. C’est une énorme amélioration pour la sécurité. "

Yara emploie plus de 250 personnes sur son site de Tertre, sans compter une centaine de sous-traitants.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir