Des mesures provisoires après la tentative d'évasion à la prison de Leuze

La prison de Leuze.
La prison de Leuze. - © VIRGINIE LEFOUR - BELGA

Une instruction a été ouverte au Parquet de Tournai, un juge a été désigné suite à la tentative d'évasion et l'aide à la tentative d'évasion de ce dimanche.  Hier, vers 20h00, un détenu avait réussi à passer le mur du préau. Un complice avait réussi à franchir un premier mur d'enceinte pour lui lancer du matériel (échelle, javelot, pince coupante pour sectionner les fils électriques…). 

La tentative a donc échoué mais un troisième homme court toujours.  La police semblait prévenue elle aussi. Un hélicoptère avait rapidement survolé la zone et de nombreux combis circulaient en ville.  Le détenu qui a tenté de s'évader est un Albanais coutumier du fait. Les gardiens l'appellent d’ailleurs le "roi de l'évasion".  Il s'était déjà évadé de façon spectaculaire de Lantin en 2013, et deux fois par le passé, il avait pu déjouer la vigilance des gardiens de prisons italiennes.  Le Parquet a signalé qu'il n'avait fait aucune demande pour un éventuel transfèrement de l'intéressé, mais du côté de la direction de la prison, on signale que celui-ci est en discussion.

Du côté de l'administration pénitentiaire, la direction régionale ainsi que la directrice de la prison de Leuze-en Hainaut, Martine D'hondt, devraient procéder à des réunions avec le personnel .  Pour l'instant, le service minimum est de rigueur, il n'y a donc ni préau, ni activités pour l'instant pour les détenus.  Des rondes supplémentaires ont été organisées à l'extérieur, ce qui a encore déforcé le personnel en place à l'intérieur.  

Suite aux dégâts occasionnés durant la tentative d'évasion, des travaux de réfection sont actuellement en cours à l'un des deux préaux.

Du côté syndical, on déplore que l'augmentation de la sécurisation des établissements pénitentiaires au niveau technologique aille de pair avec une augmentation de la violence des tentatives d'évasion.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK