Templeuve: le permis de la dalle de compostage à nouveau annulé

La dalle de compostage fonctionne toujours
La dalle de compostage fonctionne toujours - © Laurent Dupuis

Le Conseil d’Etat casse le permis accordé à Ipalle pour la dalle de compostage de Templeuve.

La dalle de compostage de Templeuve fonctionne depuis une année maintenant. L’intercommunale Ipalle avait obtenu son permis de la Région wallonne en 2012. Et voilà que ce sésame lui est à nouveau retiré par le Conseil d’Etat. Ipalle avait lancé ce projet au début des années 2000 et elle avait obtenu son permis plusieurs fois. Et plusieurs fois, il a été retiré.

Recours introduit en 2012

Dans la période épisode de cette saga, le Conseil d’Etat a suivi les conclusions de cinq plaignants ayant déposé un recours contre le permis octroyé en 2012 par les fonctionnaires délégué et technique. Les détracteurs du projet ont notamment relevé le manque de motivation justifiant la non-demande d’étude d’incidences sur l’environnement. Etude qui n’est pas indispensable pour ce type de projet.

C’est donc une nouvelle tuile pour Ipalle. Un véritable running gag, que la présidente de l’intercommunale ne trouve toutefois pas très drôle. "Nous étions confiants et nous avons été surpris par la décision du Conseil d’Etat. Nous attendons maintenant un nouveau permis de la Région wallonne", explique Ludivine Dedonder (PS).

Activité maintenue

Ipalle ne compte d’ailleurs pas arrêter l’activité sur le site de la dalle de compostage: "Si nous arrêtons son fonctionnement, les déchets verts vont fermenter et cela va engendrer des nuisances olfactives. La dalle de compostage de Templeuve fonctionne d’ailleurs depuis déjà une année maintenant et nous n’avons pas de plaintes, que cela concerne les odeurs ou l’impact paysager".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK