Tempête: le téléphone a chauffé du côté des services de secours

Un vent à décorner les boeufs a soufflé cette nuit sur notre pays et il a provoqué des dégâts. Le centre d'appels des services de secours, basé à Mons a reçu plus de 400 à 500 appels entre minuit et 7 h du matin. Des appels qui concernaient surtout le Brabant wallon et l'est de la province de Hainaut, la région de Chimay a été très touchée par les vents. 
Les pompiers de Tournai dénombrent 18 interventions entre 3h et 6h du matin: des arbres tombés, des câbles arrachés, du côté d'Antoing, Péruwelz, Pommeroeul, Deux-Acren, ou encore Stambruges. A Mons, on ne compte plus les toitures arrachées, les arbres en travers de la route, les cheminées tombées. Une dizaine d'appels en quelques heures et une équipe de pompiers qui est en route, sans arrêter, à La Bouverie, Baudour, St Symphorien, Hyon, Mons. Aucun blessé n'est à déplorer. Rappelons que pour les interventions non urgentes, le 1722 est toujours actif à l'heure actuelle. Le numéro que vous pouvez joindre quand il ne s'agit pas d'une urgence vitale. Si vous l'occupez pour signaler un arbre en travers de la route, vous empêchez peut-être les services de secours de décrocher pour quelqu'un qui en train de faire un infarctus. Et ça, le centre d'appel insiste: "s'il n'y a pas de vie en danger, faites le 1722", pour leur permettre de sauver des vies... même quand il y a de la tempête.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK