Surcharge de travail à l'approche des carnavals: préavis de grève chez les policiers de Mariemont

Le bâtiment de la zone de police de Mariemont
Le bâtiment de la zone de police de Mariemont - © Google Street View

La tension monte au sein de la zone de police de Mariemont qui reprend les communes de Manage, Chapelle-lez-Herlaimont, Morlanwelz et Seneffe. Le front commun, constitué du SLFP (Syndicat Libéral de la Fonction Publique) et de la CGSP (Centrale Générale des Services Publics), a déposé un préavis de grève qui débutera le 10 mars prochain.

Les policiers de la zone dénoncent la charge de travail qui ne cesse d'augmenter et le manque d'effectifs.

Selon les syndicats, le personnel s’essouffle et le risque de " burn out " est bien là comme le confirme Philippe Bailly du SLFP : "Ca dure depuis longtemps. Depuis plusieurs mois. Et nous avons alerté plusieurs fois l’autorité. Mais ici, c’est vraiment une situation qui devient inextricable. La situation est purement et simplement explosive. Et les gens vont devoir se protéger et protéger surtout leur santé si rien n’est fait. Parce que on ne peut pas continuer à ce rythme-là : la période des carnavals étant là, il va falloir assurer le service d’ordre etc. Mais le travail, lui, continue à tomber tous les jours. Et les policiers et agents de quartier ne voient pas le bout du tunnel. Donc on ne peut pas continuer sur cette voie-là sans rien faire."

Précisons que le préavis couvrira toutes les actions prévues entre le 10 mars et juin prochain. Une période de carnaval dans les différentes communes de la zone. Une réunion sera toutefois organisée à Bruxelles avant le 10 mars avec le comité de négociations afin de tenter de trouver une solution.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK