Soldes, Burger King et travaux du R9 à Charleroi: circulation très difficile en ville

La sortie du parking Rive gauche à Charleroi: une file continue de véhicules souvent à l'arrêt
La sortie du parking Rive gauche à Charleroi: une file continue de véhicules souvent à l'arrêt - © Tous droits réservés

Si vous avez pris le volant lundi soir pour entrer ou sortir de Charleroi, vous avez sans doute dû faire faire preuve de beaucoup de patience.

Hasard probable du calendrier ? Les changements dans la circulation au centre-ville ont coïncidé avec le début des soldes et une grande affluence de chalands dans le centre commercial Rive Gauche. Tout cela a provoqué des files monstres. Et, ce mardi, l’ouverture du Burger King n’a pas simplifié les choses.

Point de vue circulation automobile, le gros changement est apparu à l'entrée du ring derrière le parking des rivages. Là où tout le monde reprend la route pour sortir de la ville basse. La bretelle d'accès au R9 est fermée pour plusieurs mois et ça promet. Car tous les clients de Rive Gauche et tous ceux qui quittent la ville basse de ce côté-là se retrouvent obligés de remonter la rue du Grand Central jusqu'au rond-point devant Robert la Frite avant de repartir soit vers la ville haute, ou, en tournant à gauche, remonter sur le ring via la rue de l'acier qui est ouverte à nouveau depuis ce lundi matin.

Il y a aussi une autre échappatoire : quitter le boulevard Tirou en longeant le bâtiment des TEC puis en passant sur le pont Olof Palme (sur la Sambre) avant de partir vers Marchienne-au-Pont (le long de Carsid) ou Mont-sur-Marchienne (avenue Paul Pastur).

Il semble cependant que ces évacuations ne suffisent pas et que les bouchons de ces lundi et mardi étaient importants depuis 11h00 du matin.

Du côté de Rive Gauche, le manager, Thomas Cornil, estime être victime des travaux du ring et pense qu’il ne faut pas tout rejeter sur l’affluence de clients dans son centre commercial. Et ce dans un souci bien compréhensible de ne pas effrayer les personnes encore désireuses de venir ces jours-ci y faire des achats.

Force est pourtant de reconnaître que, lundi en tous cas, le parking souterrain de la galerie commerçante fut souvent complet et inaccessible.

On peut juste constater que les soldes ont une durée limitée, mais que, par contre, il faudra faire avec les travaux qui, eux, vont durer jusqu’à la fin décembre.

Les autorités communales, elles, rappellent une fois de plus qu'il existe des métros, des bus et des parkings de dissuasion.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK