Seneffe : nouveaux locaux pour Sopura, spécialiste des nettoyants industriels

Un bâtiment tout neuf équipé des dernières technologies
3 images
Un bâtiment tout neuf équipé des dernières technologies - © rtbf.be - Hugues Decaluwé

Le projet de déménagement était dans les cartons depuis longtemps : l’entreprise Sopura a inauguré, vendredi dernier, ses tout nouveaux bâtiments construits dans un des zonings de Seneffe.

L’entreprise familiale, créée il y a 75 ans, était à l’étroit à Courcelles. Sopura, qui emploie 250 personnes dont 50 sur le site de Seneffe, est un des experts mondiaux dans la fabrication de produits chimiques, détergents, désinfectants et lubrifiants, pour l’industrie agroalimentaire.

A Seneffe, sur 4.500 m², il y a près de 1.200 palettes de produits chimiques, des cuves, des vannes et des systèmes de contrôle partout.

Avec ce nouveau bâtiment, c’est une nouvelle ère qui commence pour l’entreprise comme le confirme Benoît Dargent, le directeur opérationnel de Sopura : « On a gagné à deux niveaux. Au niveau de la sécurité pour nos employés car on a beaucoup moins de manipulations de produits à l’intérieur. Et, d’autre part, au niveau de la qualité car nous sommes beaucoup plus précis dans nos dosages et ça nous permet d’avoir vraiment une qualité constante à 100%. On fabrique des produits de nettoyage et de désinfection pour l’industrie agroalimentaire et plus spécifiquement pour les brasseries. Nous livrons dans 120 pays dans le monde. Nous avons cinq unités de production dont la plus grosse est ici en Belgique mais nous sommes également en Australie, en Afrique du Sud, au Vietnam et en Espagne. »

Des mélanges chimiques de toutes sortes sont ainsi fabriqués sur mesure dans ce bâtiment classé Seveso qui constitue un investissement de huit millions d’euros et qui va de pair avec d’autres investissements dans la recherche et l’innovation. Le bâtiment a été conçu pour s’adapter en permanence aux exigences et aux nouvelles demandes des clients. Mais aussi, au besoin, à tous les changements de normes de production de ces produits chimiques.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK