Rive Gauche: quid de la mobilité dès ce jeudi à la ville basse de Charleroi?

Le boulevard Tirou sera désormais piétonnier en son centre
3 images
Le boulevard Tirou sera désormais piétonnier en son centre - © rtbf.be - Daniel Barbieux

Il ne reste que quelques heures avant l'inauguration du centre commercial Rive Gauche à Charleroi. 39 000 m², plus de 90 boutiques et quelques grandes marques populaires : voilà de quoi attirer un nombreux public ce jeudi dès l'ouverture à 10h00.

On sait que, au-delà de l'aspect commercial, tout l'enjeu est de redynamiser enfin cette partie du centre-ville carolo. On attend donc du monde. Et c'est là que se posent quelques questions en terme d'accès et de mobilité.

Il faut en effet s'attendre à voir débarquer des milliers de personnes en voiture. Et il est donc bon de rappeler que le boulevard Tirou est désormais coupé en deux par un vaste piétonnier se situant juste devant la nouvelle place Verte (ex-place Albert 1er) et l'entrée principale de Rive Gauche.

Les automobilistes pourront emprunter le boulevard des deux cotés mais l'accès au parking ne peut se faire que par le rond-point de la place des Tramways, juste devant le TEC Charleroi. On entrera et on sortira par le même tunnel qui donne accès aux 1000 places de parkings réparties sur deux étages souterrains. Et 1000 places pour un centre commercial de cette taille, c'est peu.

"Cela devrait aller"

Raphaël Pollet, agent en charge du développement de Rive Gauche, précise toutefois : "Il est vrai que 1000 places pour autant de magasins c’est peu. On va attirer plus que 1000 véhicules mais il faut bien se rendre compte qu’il y a toute une série de parkings publics dans les environs qui sont seulement à quelques centaines de mètres. Cela dit, on a prévu un temps de séjour moyen de deux heures par client donc deux heures pour un parking de 1000 places, c’est 500 véhicules par heure qui entrent et sortent. Cela a été dimensionné de façon à pouvoir fonctionner. Des études de mobilité ont été réalisées et, par ailleurs, notre parking est équipé des systèmes les plus modernes en matière de gestion notamment pour indiquer les places libres. Il y aura aussi une signalétique pour dire quand le parking est complet de façon à ce que les voitures ne s’engagent pas inutilement sur le boulevard Tirou. Et on aura un système de paiement avec lecture de plaque qui est bien plus rapide que les systèmes où il faut introduire une carte. Donc, cela devrait aller."

Des parkings et un city-bus

Comme le souligne Raphaël Pollet, les parkings du rivage, de la digue, de l'Inno et du moulin pourront effectivement aussi capter le flot des véhicules. Peut-être pas tous. La ville insiste donc fort sur l'utilisation des transports en commun.

La gare des bus n’est pas loin, il y a trois arrêts de métro tout proches et un tout nouveau parcours de city-bus sera effectif dès le lundi 13 mars. Il reliera la ville haute à la ville basse et inversement. Et il vous déposera juste devant Rive Gauche.

Les Carolos vont donc découvrir leur nouveau centre-ville avec aussi de nouvelles habitudes de mobilité.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK