Rien à espérer si vous désirez annuler votre voyage vers un pays touché par le coronavirus

Que faire si vous avez un voyage prévu dans un pays touché par le coronavirus ? Cette question, vous êtes nombreux à vous la poser. Pas mal de touristes comptaient mettre le cap sur l’Italie par exemple. Comme ces deux voyageuses hennuyères qui ne veulent plus partir. L’une d’entre elles redoute le coronavirus et l’autre a peur de ne pas pouvoir revenir

Comme l'explique l'une d'elles, Mathilde, leur démarche n’a pas abouti : "Premièrement, nous avons contacté Booking puisque c’est là que nous avons réservé l’hôtel. Ils ont été bien aimables et ils ont contacté l’hôtel mais, malheureusement, eux ne veulent rien savoir : que ce soit pour modifier les dates ou pour nous rembourser partiellement ou intégralement, il n’y a aucun signe de bonne foi de leur part. Quant à Ryanair, ils ne veulent rien faire car, comme ils ne s’occupent que des vols, ils ne comprennent pas pourquoi nous rembourser s’ils veulent bien nous emmener à destination."

Conséquence, l’argent est perdu : 150 euros pour l’une, 500 pour l’autre. Mais impossible d’envisager un remboursement tant que la Belgique ne rend pas d’avis négatif. Vincent Grassa, porte-parole de l’aéroport de Charleroi le confirme : "A ce stade, il n’y a aucune décision allant dans le sens d’une annulation de ligne ou de vol vers l’Italie. Alors qui dit aucune annulation pour des vols vers l’Italie ou ailleurs entend, bien entendu, aucun remboursement pour les voyageurs qui décident de ne pas partir."

Si, à l’inverse, c’est la compagnie elle-même qui annule votre vol en cas d’aéroport bloqué par le virus par exemple, dans ce cas-là et dans ce cas uniquement, la compagnie sera alors tenue de vous rembourser.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK