Que reste-t-il... du sucre à Frasnes-lez-Anvaing ? (4/5)

Dès l'entrée de Frasnes-lez-Anvaing, un gros carré de sucre surmonté de fourmis annonce la couleur. Le sucre, la Commune nichée dans le Pays des collines en a fait son emblème. Et cela même si sa sucrerie a fermé ses portes au début des années 2000.

De l'activité sucrière à Frasnes, il ne reste pourtant pas que des vestiges. "Il y a toujours de l'emploi lié au sucre dans la commune, confirme Paul Chenot, un ancien employé de la sucrerie frasnoise. C'est ici, à Frasnes, que l'on met en paquet le sucre produit à Fontenoy, près d'Antoing. Cela donne du travail à une quinzaine de personnes."

On est donc loin de la grosse centaine de personnes - sans compter les saisonniers - qu'occupait la sucrerie à l'époque. Mais l'activité permet au moins de conserver un lien entre Frasnes-lez-Anvaing et le sucre.

Une tour comme signature

A l'endroit où se trouvait jadis la sucrerie de Frasnes-lez-Anvaing, une nouvelle zone d'activité économique a vu le jour. Baptisé "La Sucrerie", ce zoning héberge de nouveaux bâtiments de l'intercommunale Ideta. La modernité côtoie de près les vestiges de la précédente fonction de l'endroit : une tour de l'ex-sucrerie qui domine encore le paysage. "C'est la tour de l'ancien four à chaux, commente Paul Chenot. Evidemment, elle n'est plus active. Mais on l'a laissée, comme une signature."

Ce n'est d'ailleurs pas la seule. Le long d'une route qui longe le zoning, les bassins de décantation de la sucrerie connaissent une deuxième vie. Ils servent désormais de réserve naturelle, sous la dénomination "Frasnes-les-Bassins". L'endroit fait déjà le bonheur de nombreux oiseaux migrateur. Il devrait devenir dans les prochains mois une centre touristique pour observer la faune qui y fait étape.

3 images
Les vieilles conduites qui mènent aux anciens bassins de décantation. © RTBF
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK