Quatre zones de police vont sécuriser les commerces durant les fêtes autour de Charleroi

Illustration
Illustration - © Belga - Fred Dubois

Quatre zones de police locales de la couronne est de Charleroi ont lancé vendredi l'opération "Vigilance". Du 8 décembre au 7 janvier, elles s'associeront et mobiliseront quotidiennement des équipes spécialement focalisées sur la sécurisation des commerces, mais également la sécurisation générale, vu la menace terroriste. Lors des précédentes éditions, le nombre de vols avec violence avait drastiquement baissé.

Initiée voici quatorze ans par la police locale de la zone de Châtelet/Aiseau-Presles/Farciennes, l'opération "Vigilance" regroupera également les zones Brunau (Fleurus/Pont-à-Celles/Les Bons Villers), Germinalt (Gerpinnes/Ham-sur-Heure Nalinnes/Montigny-le-Tilleul/Thuin) et Samsom (Sambreville/Sombreffe). L'objectif est d'accroître la sécurisation des commerces, des marchés de Noël et des institutions bancaires durant la période des fêtes et la première semaine des soldes d'hiver.

Du 8 décembre au 7 janvier, chaque zone de police mobilisera entre deux et cinq hommes quotidiennement pour cette mission spécifique, en les déchargeant des autres tâches. "Les moyens sont ainsi mutualisés et la capacité d'intervention rapide est augmentée", explique le commissaire Eric De Brabander. "La communication se fera également via la même fréquence, chaque zone se chargeant à tour de rôle du dispatching. Des renforts du fédéral, dont l'appui aérien, seront également disponibles en fonction de la capacité. Ces patrouilles s'effectueront durant les heures sensibles, qui correspondent aux ouvertures des magasins".

Au total, une douzaine d'hommes seront chaque jour réservés à cette mission. Les inspecteurs de proximité joueront un rôle central puisqu'ils chapeauteront les équipes, renforçant ainsi les liens avec les quartiers et les commerçants. Des flyers seront d'ailleurs distribués dans les magasins. "Cette mutualisation des moyens et de la communication permet également une vision plus globale. En cas de la commission d'un méfait, les équipes 'Vigilance' interviennent directement sur place. Mais en amont, cela nous permet d'orienter stratégiquement les autres forces disponibles, afin de couper les possibilités de fuite et d'intercepter les auteurs".

Lors des précédentes éditions, le nombre de vols avec violence avait fortement baissé. Durant plusieurs années consécutives, aucun méfait n'a d'ailleurs été enregistré. L'an dernier, trois braquages seulement ont été commis en un mois. "Afin d'éviter un déplacement de la criminalité dans le temps, nous répétons ce type d'opération ponctuellement, et de manière plus discrète, à d'autres périodes sensibles de l'année", indique-t-on du côté de la zone Germinalt.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK