Quatre victimes des attentats soignées au Centre des Grands Brûlés de Loverval

Un des grands brûlés a été transféré par hélicoptère à Loverval
Un des grands brûlés a été transféré par hélicoptère à Loverval - © Grand Hôpital de Charleroi

Parmi les nombreuses victimes des attentats sanglants qui ont frappé la capitale, ce mardi 22 mars 2016, quatre sont actuellement prises en charge par le Centre des Grands Brûlés du Grand Hôpital de Charleroi, sur le site IMTR à Loverval.

Le premier patient y a été transféré mardi après-midi, le jour des attentats. Ce mercredi après-midi, trois autres patients ont été admis au Centre. L’un d’entre eux était soigné aux Cliniques de l’Europe mais nécessitait une prise en charge en milieu spécialisé. Une équipe d’anesthésistes et d’infirmiers du Centre des Grands Brûlés a assuré son transfert par ambulance. Les deux autres patients ont été retransférés depuis un hôpital anversois à l’aide d’un hélicoptère NH90.

Une expérience nationale et internationale

Historiquement premier Centre belge, le Centre des Grands Brûlés du Grand Hôpital de Charleroi compte aujourd’hui parmi les six centres du pays. En cas de catastrophe majeure, le CGB est régulièrement mis en première ligne pour assurer des soins aigus aux victimes. Si la majorité des patients provient du Hainaut, le Centre accueille aussi des patients provenant de la province de Namur, du Brabant Wallon et aussi de la France voire même d’ailleurs en Europe.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK