Pratiquer l'artisanat autrement grâce au projet Composite à Marcinelle

Une vue de l'atelier créatif partagé Composite à Marcinelle
Une vue de l'atelier créatif partagé Composite à Marcinelle - © Composite

Si vous êtes artiste, créatif ou créateur de la région de Charleroi, vous avez peut-être entendu parler du projet Composite. Il s'agit d'une ancienne menuiserie, à Marcinelle, qui a été réaménagée pour accueillir les artistes qui souhaitent travailler en communauté. Chacun y fait son boulot et gère son réseau de clients. Mais travailler dans un lieu commun permet de sortir de la solitude de l'indépendant et stimule la créativité.

Geneviève Mazy travaille le verre de récup pour le transformer en vitraux. L'artiste a rejoint le projet Composite depuis quelques mois. Elle a emménagé dans un vaste hangar où elle côtoie d'autres artisans, spécialistes du fer et du bois. Tout bénéfice pour elle : "Si on veut, par exemple, intégrer un vitrail dans du bois ou dans une porte, là je peux aller demander directement à mes copains qui travaillent le bois et le métal. Tiens, toi comment ferais-tu ? Et alors, il y des collaborations qui peuvent se créer."

C'est le coeur même du projet Composite nous explique Cyrielle Marlet qui elle en est la porte-parole : "On veut partager notre temps de travail ensemble, des ressources, des valeurs. Et on partage le projet. Composite c’est un lieu mais qui est porté par toute la communauté."

Une communauté que Gwenaëlle Doumont, illustratrice jeunesse, a rejoint avec joie. Elle qui travaillait seule chez elle a trouvé ici motivation et écoute : "Ca faisait très longtemps que je travaillais chez moi. C’était assez solitaire et là j’avais envie de contacts quotidiens et aussi de cette ambiance de travail où l’on peut demander des conseils, des avis et où on a des regards extérieurs justement."

Une trentaine d’artistes ont rejoint les lieux mais, avis aux amateurs, une quinzaine d’espaces sont encore disponibles.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK