Police locale louviéroise : deux priorités et une nouvelle unité spéciale

Une partie de la nouvelle unité d'appui spécialisé de la police louviéroise
Une partie de la nouvelle unité d'appui spécialisé de la police louviéroise - © rtbf.be - Sarah Devaux

La police locale de La Louvière a présenté les nouvelles priorités du Plan Zonal de Sécurité pour les cinq années à venir. Des priorités établies en concertation avec les autorités judiciaires mais aussi avec les citoyens.

Le chef de corps de la zone de police de La Louvière, Eddy Maillet, a tout d’abord dégagé deux grandes priorités : "On a retenu la sécurité routière et l’ensemble des faits avec violences où l’on retrouve autant les vols que les violences intrafamiliales et les coups et blessures classiques. Deux priorités parce que la première correspond plus à une demande des citoyens que l’on a pu obtenir par un sondage effectué au niveau national et la deuxième correspond plus à une volonté de nos autorités de s’attacher à certaines violences vu la victimisation et le caractère grave qu’elles peuvent avoir."


A côté de ces deux grands volets, la police va aussi intensifier ses actions sur d’autres problématiques spécifiques. L’accent sera ainsi mis sur la cybercriminalité qui touche principalement les jeunes mais pas seulement : les plus âgés peuvent, par exemple, se faire arnaquer en utilisant leur digipass. Un programme informatique pilote termine sa phase de test selon Eddy Maillet : "La police fédérale a développé un outil qui s’appelle "Cyberaid et qui est une espèce de référothèque qui reprend l’ensemble des diverses infractions que l’on peut avoir avec des éléments d’identification que le policier va pouvoir reprendre : l’adresse IP de l’auteur, son adresse mail, etc. Un ensemble d’éléments techniques. Donc, ce guide a été testé à La Louvière pendant un an et il va être diffusé au niveau de l’arrondissement. Donc là, on est un peu les pilotes pour ne pas dire les précurseurs en la matière."

La zone de police innove aussi avec une toute nouvelle unité d’appui spécialisé, composée de dix hommes intervenants en cas de menaces graves, et une unité canine en appui des patrouilles de police quotidiennes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK