Plus de 500 participants des "Jeunes magasins du Monde Oxfam" réunis à Dampremy

Illustration
Illustration - © Belga/AFP - Mustafa Ozer

Plus d’un demi-millier de jeunes provenant des établissements scolaires francophones se sont réunis ce mercredi à Dampremy (Charleroi), pour une journée initiée par Oxfam. Il s’agissait d’y aborder les actions à mener pour une alternative textile plus responsable.

Rassemblés au CEME (Charleroi Espace Meeting Européen), ils provenaient d'une quarantaine d'écoles et ils voulaient, par cette journée de sensibilisation, illustrer les actions possibles pour que soient mises en valeur les alternatives possibles au textile tel qu'il existe et qu'il est commercialisé. Question de proposer d'autres manières de s'habiller.

Oxfam souhaitait, par ce biais, rappeler que dans l'univers textile traditionnel, droits humains et environnement sont trop souvent bafoués. Avec les conséquences que cela entraîne en matière de discriminations diverses, de travail forcé et de pollution des eaux et des terres agricoles. Face à cela, pour Oxfam, des alternatives existent, qui consistent notamment à acheter équitable, en seconde main ou en réparant les vêtements.

Les "Jeunes Magasins du Monde" qui étaient réunis à Dampremy, sont engagés au quotidien dans leurs écoles autour d'un magasin équitable et d'activités de sensibilisation. Cette journée était constituée d'ateliers d'échange et de formation, de débats et de troc de vêtements. Des jeux de rôle étaient également au programme, les participants devenant tour à tour acheteurs, vendeurs ou ouvriers dans la confection des vêtements.

La journée s’est terminée par un "défilé de mode pas comme les autres" insistant sur les avantages du textile alternatif.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK