Plus beau village de Wallonie: découverte de Barbençon

Depuis avril dernier, le petit village de Barbençon, près de Beaumont, bénéficie du label du plus beau village de Wallonie.  L'été étant là, nous nous sommes rendus dans ce petit village de 800 habitants pour en découvrir les atouts.

Appartenance française sous Louis XIV

Un air de Georges Bizet résonne dans la grande église de Barbençon, c'est la pièce majeure d'un village dont l'existence remonte au 9ième siècle. 

D'abord seigneurie, Barbençon a une histoire imprimée par la France. Un passé singulier, marqué dans la pierre. Comme nous l'explique Pierre Mertens : " Il y a ici comme dans beaucoup d'églises anciennes un certain nombre de pierres tombales, notamment parmi les plus belles de ce qu'on appellerait aujourd'hui des contrôleurs des contributions mais qui sur la pierre sont marquées receveurs des fermes du Roy de France."

Ce roi, c'est Louis XIV. Barbençon et les villages avoisinants sont cédés à la France en 1678. Le roi-soleil est attiré par le verre mais surtout par le marbre de la région qui servira notamment à Versailles.

La rue des marbriers, par exemple,  témoigne encore de cette renommée. Le titre de plus beau village de Wallonie devrait aider à la conserver

Barbençon, c'est aussi la pierre qui lui donne par beau temps un air provençal. Jean-Marie Snauwaert est le coordinateur de la candidature : "On espère que la préservation des bâtiments existants va être mieux étudiée tout d'abord et qu'à l'avenir on n'y fasse pas du n'importe quoi comme on a fait pendant un certain temps il faut le dire ! Et que l'on soit plus attentif aux règles d'urbanisme"

Un village organisé entre l'église et le château

Au détour d'une rue vous tomberez souvent sur les murs du parc de l'ancien château.

Tout le village s'est organisé autour de ce deuxième point central. "Il y avait le château et l'église et la proximité faisait que quand on sortait du parc du château par une petite porte dérobée il n'y avait plus que 100 m pour arriver à l'église. On y retrouve la plupart des maisons remarquables de Barbençon avec des bâtiments des XVIIème et XVIIIème siècles" poursuit Jean-Marie Snauwaert.

Les ruines du château s'admirent depuis les berges du lac les artistes ne s'y trompent pas. Ils immortalisent pour toujours les courbes de leur région qu'on entend encore parfois crier au loin : "Vive la France!"

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK