Philippe Van Cauwenberghe (PS): "Et si on débranchait la prise orange (cdH) à Charleroi?"

Philippe Van Cauwenberghe (échevin PS): "Et si on débranchait la prise orange (cdH) à la Ville de Charleroi?"
Philippe Van Cauwenberghe (échevin PS): "Et si on débranchait la prise orange (cdH) à la Ville de Charleroi?" - © Tous droits réservés

Alors que le cdH affirmait, par la voix de son président Benoit Lutgen, ne plus vouloir gouverner avec le PS, on assurait, à la Ville de Charleroi, que cela n'aurait pas de retombée sur le travail de la tripartite communale.

Aujourd'hui, le son de cloche commence à être différent.

Tout est parti d'un message posté samedi sur Facebook par Philippe Van Cauwenberghe: "Si on débranchait aussi la prise orange à Charleroi? Pour ou contre?". Une initiative personnelle, nous dit-il, mais aussi le fruit d'une réflexion depuis quelque temps avec certains de ses collègues socialistes. Tant que la crise n'avait pas d'impact sur Charleroi, il n’y avait aucune raison de bouleverser la tripartite PS-MR-cdH. Mais la situation a évolué, nous explique Philippe Van Cauwenberghe. 

Avec, en ligne de mire, le rachat par le gouvernement wallon du haut fourneau de Carsid proposé la semaine dernière avec une enveloppe de 3,8 millions d'euros refusée par le cdH. Or, la présidente du comité de sauvegarde de ce haut fourneau n'est autre que Véronique Salvi, député wallonne et cheffe de file du parti humaniste à Charleroi. Et puis, il y a des attaques ou des sous-entendus de la part du cdH carolo qui commencent à plomber un peu l'ambiance et le travail de la majorité d'après l'échevin socialiste.

Du coup, l'idée de revoir la tripartite est lancée mais il est trop tard pour changer le pacte de majorité. Philippe Van Cauwenberghe se verrait cependant bien reprendre au cdH quelques compétences pour avoir la main sur certains dossiers et les confier à Paul Magnette. Ce dernier pourrait en effet faire son retour dans quelques jours en tant que bourgmestre à temps plein s'il n'est plus premier Wallon.

L'échevin souhaite une réunion des instances socialistes carolos sur la question. Paul Magnette n'a pas encore réagi à la proposition. Quant à Véronique Salvi, elle nous dit continuer à faire confiance au vrai patron du PS carolo qui réaffirmait encore au dernier conseil communal qu'on ne changerait rien à Charleroi.

En attendant, ce matin, il y a collège communal à Charleroi. Ambiance…

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir