Pharma Job à Louvain-la-Neuve : des emplois dans un secteur en croissance

Malgré quelques soubresauts, le secteur pharmaceutique ne connaît pas la crise. On recrute chez les entreprises chimiques, pharmaceutiques et biotechnologiques. Exemple à Seneffe avec une société en pleine croissance : Novasep. Elle participait avec une vingtaine d’entreprises à un salon de l’emploi ce mardi à Louvain-la-Neuve. Quatre cents candidats sont venus se présenter pour l’un des quatre cents postes ouverts. Et, parmi eux, certains anciens du groupe GSK qui, lui, s’apprête à licencier.

Car, si GSK tousse peut-être, globalement, le secteur pète la forme. A ce salon de Louvain-la-Neuve, cet ancien du géant pharmaceutique croit en ses chances : "J’ai une expérience d’une vingtaine d’années dans le domaine pharmaceutique et donc je cherche dans le domaine de l’assurance-qualité qui est finalement ce que je connais le mieux."

La thérapie génique, c’est le business de Novasep, à Seneffe. On y utilise des parties de virus pour soigner certaines maladies. La croissance de cette société est fulgurante. Et comme le souligne Sylvie Bertrand, directrice des ressources humaines, "Il y a cinq ans, on était encore une centaine de personnes sur le site. Aujourd’hui on est 250 et on sera 320 à la fin de l’année. D’où la nécessité de recruter des profils qualifiés dans le domaine."

Des profils qualifiés, mais pas seulement. Car ces petites sociétés sont passées de l’innovation pure à une phase de production. Frédéric Druck est administrateur d’Essenscia Wallonie, la fédération de la chimie et des sciences de la vie, et pour lui on recrute un peu de tout : "Naturellement, des bacheliers, des masters et des docteurs mais également, pour un job sur cinq, des qualifiés de l’enseignement secondaire supérieur, plutôt les filières scientifiques et techniques. Egalement un job sur cinq où il ne faut pas spécialement d’expérience préalable."

Un secteur dynamique qui crée bon an mal an 1500 nouveaux postes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK