Une application pour muscler sa mémoire et son cerveau

Illustration
Illustration - © Pixabay - domaine public

Les médecins traitants remarquent aujourd’hui chez les 50-65 ans un besoin croissant d’entraîner leur mémoire. Pour répondre à ce besoin, la société montoise Hellion Cat a eu l’idée de créer une application destinée à la gymnastique du cerveau. Les différents jeux qu'elle propose ont été conçus sur base de tests neuropsychologiques, avec l’aide de L’UCL Mons.

Chaque jeu permet d’entraîner une fonction cognitive particulière du cerveau. "Il faut par exemple relier des numéros de plus en plus vite, il y a des petites listes de mots à retenir qui sont de plus en plus longues à chaque niveau. Cela nous permet de voir jusqu’où on peut aller et c’est ça qui est intéressant. L’idée c’est d’aller un peu plus loin à chaque utilisation de l’application.", nous explique Annie Vintevogel qui a téléchargé TOP MEMO, il y a deux mois.

Mais utiliser une application pour améliorer sa mémoire, cela fonctionne-t-il vraiment ? Selon le Dr Robin Bouton, neurologue, les exercices qui activent le cerveau ont, de manière générale, un effet positif. "Pour les personnes qui ont des troubles de la mémoire, plus on va les stimuler de différentes manières, plus on va réduire ces troubles." Cette application peut donc être une bonne alternative, mais le docteur précise qu'il faut "connaître et essayer l'application pour juger de son efficacité." 

Spécificités de l'application

Petit plus de cette application, elle permet un suivi médical. En effet, les personnes qui souhaitent que leur progression soit suivie par leur médecin traitant peuvent y avoir recours. "En l’utilisant de manière régulière, ça permet de générer des données qui pourront être envoyées au médecin de l’utilisateur. Il pourra ainsi rassurer son patient ou l’alerter s’il remarque que quelque chose ne va pas", nous précise Ludovic Mahieu, créateur de l’application et directeur de la société Hellion Cat.

Pour bénéficier de ce suivi médical, l'utilisateur devra débourser 10 euros par mois. Mais il existe aussi une version d'essai gratuite. Pour l'instant, l'outil est encore en période de test. La société continue à travailler sur l'application pour l'améliorer. En vue de commercialiser une version définitive, sans doute avant la fin de l'année.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK