Paul Rouge, un peintre surréaliste au service de la communauté

Le peintre lessinois exposera du 11 au 19 novembre en la salle de La Grange de l'hôpital Notre-Dame à la Rose à Lessines.
Le peintre lessinois exposera du 11 au 19 novembre en la salle de La Grange de l'hôpital Notre-Dame à la Rose à Lessines. - © Laurent Dupuis

Les murs de la maison du peintre surréaliste lessinois Paul Rouge sont remplis de tableaux. Mais ils ne sont pas assez longs et le grenier pas assez grand pour les 2.000 œuvres de l’artiste de 89 ans. Il en donne beaucoup, à ses enfants et petits-enfants. Mais pas seulement.

"J’en donne aussi beaucoup à des associations, à des sociétés", glisse Paul Rouge, qui a connu le poète Louis Scutenaire et qui a rencontré à plusieurs reprises le peintre René Magritte, deux autres artistes surréalistes originaires de Lessines.

A bientôt 90 ans – il fêtera son anniversaire ce 17 novembre –, Paul Rouge, doté d'une mémoire d'éléphant qui a été très utile pour établir les liens entre Lessines et les tableaux de Magritte, est très impliqué dans la vie de sa cité et dans la région. "Quand j’ai arrêté de travailler à 60 ans, j’étais responsable des ressources dans une banque, la Générale, j’ai voulu me rendre utile tout en faisant ce que j’aimais bien : peindre. Ça me démangeait de consacrer plus de temps encore à la peinture", glisse cet ancien étudiant de l'Ecole supérieure des arts décoratifs de La Cambre, complice de Pierre Alechinsky. "Mais je voulais aussi me rendre utile. J’ai donc donné et vendu beaucoup de peintures pour des associations, des sociétés. Je veux faire partie de la communauté et apporter ma pierre à l'édifice. Pour le folklore, le patrimoine local, la culture, le sport..."

Les bénéficiaires ont été multiples : les clubs de football d’Enghien et de Deux-Acren, la fanfare d’Ollignies, ou encore les pompiers de Lessines après les terribles inondations qui ont frappé Deux-Acren en 2010. Avec la vente de tableaux, Paul Rouge a également offert le géant du Thérapeute - nom d'un célèbre tableau de Magritte faisant allusion à une expérience qu'il a vécue à Lessines - aux festivités du Cayoteu à Lessines et il a fait restaurer la chapelle d'Ollignies. 

"Quand je me rends à un souper, d’une école ou d’une association, on me demande souvent : "Paul, auriez-vous un petit tableau pour notre tombola?". Et j’accepte bien évidemment", glisse encore notre souriant interlocuteur. 

Et Paul Rouge de conclure : "Tant que ma forme physique me le permet, et j’ai la chance d’être encore en bonne forme aujourd’hui, je continuerai à peindre et à me rendre utile."

Le peintre lessinois exposera du 11 au 19 novembre en la salle de La Grange de l'Hôpital Notre-Dame à la Rose à Lessines. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK