Patrick Haumont, directeur d'Antenne Centre, a démissionné: inévitable selon les syndicats

Patrick Haumont, directeur d'Antenne Centre, a démissionné: inévitable selon les syndicats
Patrick Haumont, directeur d'Antenne Centre, a démissionné: inévitable selon les syndicats - © Tous droits réservés

La chaîne locale Antenne Centre vit des heures difficiles. Son directeur, Patrick Haumont, a présenté sa démission jeudi soir. Pour les syndicats CNE et Setca, cette démission était inévitable.

Le directeur d'Antenne Centre a démissionné dans un contexte difficile. La chaîne connaît, notamment, des difficultés financières. Sur son site internet, la chaîne louviéroise indique vendredi que "le Conseil d'administration d'Antenne Centre a approuvé hier soir le budget 2019 de la chaîne. Des pistes d'économies sont prévues dans ce budget ainsi que dans le plan quinquennal dont l'objectif est un retour à l'équilibre le plus rapidement possible."

On peut encore lire que "face à la fronde ciblant particulièrement sa personne, et exprimée à nouveau lors du CA de ce jeudi soir, le Directeur général, Patrick Haumont, a remis sa démission."

Du côté syndical, on estime que cette démission était inévitable. Les délégations CNE et SETCA ont été entendues jeudi soir par le CA de l'entreprise. "Les travailleurs d'ACTV étaient présents en nombre pour témoigner de leur inquiétude et de la rupture de confiance avec le directeur, Patrick Haumont", indiquent les syndicats dans un communiqué.

Les travailleurs avaient déjà exprimé leur inquiétude le 4 septembre lors d'une assemblée générale. "Ils ont remis en cause les compétences de gestion et humaines du directeur. Lors du CA de ce jeudi, ce dernier a remis sa démission. Par conséquent, le CA a désigné un comité directeur qui rencontrera régulièrement les délégués afin d'assurer l'avenir de la télé locale de la région du Centre. La CNE et le Setca considèrent que la démission du directeur était inévitable, au regard du déficit important et de la rupture de confiance."

Les syndicats entendent rester "attentifs à la situation d'ACTV afin de pérenniser la télé locale mais aussi de garantir son maintien en tant que chaîne télévisée de proximité. Des pistes d'économie seront étudiées paritairement".
 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK