Pas de contrôles BOB sur les autoroutes du Hainaut

La police de la route ne participera pas à la campagne BOB dans le Hainaut
La police de la route ne participera pas à la campagne BOB dans le Hainaut - © Monika Wachter - RTBF

A l'approche des fêtes patronales et de la fin d'année, les polices, fédérale et locale, se préparent à mener des opérations de lutte contre l'alcool au volant, la fameuse campagne BOB.

Mais cette fois, ce sera sans la police de la route du Hainaut (qui intervient sur les autoroutes et les grandes nationales de la province). "Nous n'avons plus les moyens de mener des contrôles préventifs, explique Philippe Bailly, président du syndicat SLFP-Police pour le Hainaut. Le cadre prévoit 103 agents hennuyers pour assurer les missions de la police de la route. Nous n'en avons qu'une cinquantaine. Nous ne pouvons assurer que les interventions indispensables, lors d'accidents." Et le problème ne date pas d'hier.

Les syndicats ont déposé un préavis de grève et d'actions qui entre en vigueur ce vendredi 1er décembre. "Nous nous attendons à être réquisitionnés. Mais ça ne changera pas grand-chose puisque nous sommes déjà en service minimum permanent", déplore Philippe Bailly. Les syndicats réclament l'engagement immédiat de 35 agents à la Police de la route du Hainaut. La direction leur en promet 18 (les postes vont être ouverts en décembre). Reste à savoir quand ces renforts pourront entrer en service. 

En attendant, la Police de la route du Hainaut boycottera la campagne BOB. Le front commun syndical annonce aussi des actions "coup de poing" pour le mois de décembre. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK