Parking de la gare de Silly engorgé : les navetteurs en ont marre

Chaque jour, des milliers de navetteurs prennent le train à la gare de Silly. Et chaque jour, c'est un casse-tête chinois pour trouver une place sur le parking. Le phénomène s'est accentué depuis la mi-septembre quand la SNCB a modifié son plan de mobilité. En effet, pour un habitant de Lessines, il est plus facile de prendre le train à Silly en direction de Bruxelles. Et pourtant, il y a un grand parking gratuit quasi désert devant la gare de Lessines.

A Silly, c'est le règne de la débrouille, les automobilistes n'hésitent pas à se rendre jusqu'au parc à containers situé à quelques mètres de là, pour se garer, certains le font de manière anarchique.

Intervention de la police

Un jour, la situation était ingérable si bien que les TEC et la police sont intervenus. Les bus ne parvenaient plus à circuler tant les véhicules étaient mal stationnés. Personne n'a reçu de contravention. Les policiers ont juste glissé un papier rappelant les règles à suivre pour ne pas entraver la circulation aux abords de la gare. Seules deux voitures ont été embarquées car elles se trouvaient sur des emplacements réservés aux personnes à mobilité réduite et elles n'en avaient pas le droit.

Les autorités politiques cherchent des solutions

Premièrement, il serait question d'agrandir le parking devant la gare de Silly. Un agriculteur a été approché par la commune et la SNCB. Une des ses prairies jouxte la gare. Il pourrait en revendre une partie. Parallèlement, le bourgmestre de Silly Christian Leclercq a rencontré à plusieurs reprises la ministre de la Mobilité, Jacqueline Galant. Elle pourrait revoir le plan des lignes. Mais il faut laisser le temps au temps et être patient.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK