Parents fair-play au football: pour des matches de jeunes plus conviviaux

Illustration
Illustration - © Google Street View

Lancé en septembre 2015 par le ministre wallon des Sports, René Collin (cdH), le projet "Parents Fair-play" se développe sur les terrains de football. Une vingtaine de clubs wallons participent à ce projet-pilote et ont ainsi désigné des "parents fair-play". Il s’agit de parents bénévoles qui chapeautent le bon déroulement du match de leurs enfants. Ce samedi, ils étaient réunis à Charleroi afin de rencontrer Thomas Chatelle, l'ancien footballeur à l'initiative de ce projet, et écouter la conférence d'un psychologue sur la "maîtrise de ses émotions".

Sandra Bosquillon témoigne : au RFC Gilly où joue son fils, il y avait régulièrement des tensions et des petites bagarres entre joueurs. Mais, depuis qu'elle est devenue parent fair-play, l'ambiance générale a changé. Et elle le confirme : " Quand on leur dit quelque chose, ils se calment. Au début, ce n’était pas comme ça. Oui c’est ma maman alors je fais un peu ce que je veux quoi. "

Rudy Ruly est entraineur au CS Sart Tilman. Il est également le référent, celui qui coordonne les parents fair-play. Pour lui, " Le rôle du parent fair-play est de déminer la situation quand on sent que les parents commencent à s’exciter, de calmer les choses de manière positive en disant, par exemple, que l’arbitre ne peut pas tout voir et que le gamin ne l’a pas fait exprès dans son élan. C’est toujours positif. "

L'ancien footballeur Thomas Chatelle est à l'origine de ce projet. Après 6 mois d'expérience avec les 21 clubs pilotes, il tire un premier bilan : " On a pas mal de parents qui nous disent que le fait d’établir un climat favorable en début de match au bord du terrain, d’accueillir l’autre équipe par exemple, ça permet justement d’éviter une certaine agressivité qui peut parfois se développer petit à petit. "

Le suisse Mark Milton, avec sa fondation " Education for peace ", vient de publier un livre, "Maitre de tes émotions", qui traite de cette violence qui n'est pas propre au foot : " C’est clair que le football a une telle exposition médiatique que l’on dit que c’est le football qui est comme ça. En réalité, c’est plutôt le comportement de l’être humain qui est comme ça. "

Le livre est distribué par les fédérations belge, française et suisse de football.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK