Opposition à la Ducasse de Deux-Acren: un militant de "Bruxelles Panthères" inculpé pour "menace d'attentat"

"La sortie des Nègres" à Deux-Acren, "menacée" par des militants décoloniaux?
"La sortie des Nègres" à Deux-Acren, "menacée" par des militants décoloniaux? - © Rtbf

"Bruxelles Panthères" est une association dite "décoloniale", qui milite notamment contre les représentations racistes de l'Africain dans le folklore belge. Bruxelles Panthères s'oppose ainsi à la pratique du "black face", qui consiste, pour un homme blanc, à s'enduire le visage de cirage noir pour se déguiser en Africain. 

La Ducasse des Culants dans le collimateur

En septembre 2018, Nordine Saïdi, membre de Bruxelles Panthères, écrit au bourgmestre et aux conseillers communaux de Lessines pour s'opposer à la sortie du "Groupe des Nègres", une tradition du folklore local dans le cadre de la "Ducasse des Culants" sur la commune de Deux-Acren (entité de Lessines) Le militant envoie un deuxième courriel pour répéter son opposition à cette tradition et demander l'interdiction du cortège.

Le ton du courrier est un peu moins "diplomatique" : "Sans réponse de votre part, je vous annonce donc que nous serons nombreux à venir à Lessines, afin de sensibliser les habitants et les participants des pratiques racistes du Blackface et en particulier de "La Sortie des Nègres" que nous tenterons de faire annuler par tous les moyens nécessaires". 

Finalement, par mesure de sécurité, les autorités communales annuleront la manifestation folklorique, non sans avoir déposé plainte contre Nordine Saïdi pour menaces. Aucun militant de Bruxelles Panthères ne s'est déplacé à Deux-Acren.

Poursuivi pour "menace d'attentat" et "harcèlement"

La formule "par tous les moyens nécessaires" est inspirée du leader noir américain Malcom X. C'est elle qui vaut à Nordine Saïdi d'être inculpé et d'avoir à comparaître le 21 février devant la chambre du conseil du tribunal de première instance de Tournai qui devra se prononcer sur un éventuel renvoi devant le tribunal correctionnel. Son avocate, Me Selma Ben Khelifa, plaidera le non-lieu. 

Dans un communiqué, le Collectif Mémoire Coloniale et Lutte contre les Discriminations (CMCLD) s'insurge contre la plainte déposée par le bourgmestre (PS) de Lessines contre le militant de Bruxelles Panthères. Au-delà de divergences sur le mode de communication choisi par Bruxelles Panthères dans cette affaire, le CMCLD "apporte soutien plein et entier à M. Saïdi et à Bruxelles Panthères dans le cadre de cette plainte". Au nom de la liberté d'expression. 

Reportage JT à Deux-Acren du 14 septembre 2018:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK