Non, Charleroi n'est pas si moche ! Même la BBC le dit

La conclusion des journalistes anglais est plutôt encourageante. Image positive, nouvelle dynamique, nouveaux projets... Charleroi sort de l'ornière.
La conclusion des journalistes anglais est plutôt encourageante. Image positive, nouvelle dynamique, nouveaux projets... Charleroi sort de l'ornière. - © BBC

La chaine anglaise s'est rendue au Pays noir le temps d'un tournage. Résultat : un petit film de deux minutes, qui connait un gros succès (avec près d'un million de personnes qui l'ont vu).

Qu'a voulu faire la BBC en venant chez nous ?

Pour le savoir, il faut remonter en 2008, lorsqu’un célèbre journal hollandais "De Volkskrant" décernait en Une le titre de "pire ville du monde" à Charleroi. Les journalistes hollandais résumaient Charleroi à Dutrouxland. Un buzz à l'époque et beaucoup d'indignation chez les Carolos.

Dix ans plus tard, c'est la BBC qui est venue en Hainaut pour voir si Charleroi était toujours la pire ville du monde. Avec, à la clé, un reportage diffusé dimanche soir.

Les Anglais ont rencontré des Carolos amoureux de leur ville : Margaux Balériaux, à la tête du plan Catch créé pour relancer l'emploi après la fermeture de Caterpillar, mais aussi Nicolas Buissaert, celui qui a développé à Charleroi le concept du " safari urbain ".

Et quelle est la conclusion du reportage ?

La réponse est simple : "Non, Charleroi n'est plus la même." Elle n'est plus la pire ville du monde. A moins que les Anglais ont - eux - pris le temps de la connaître...

La conclusion des journalistes anglais est plutôt encourageante. Image positive, nouvelle dynamique, nouveaux projets... Charleroi sort de l'ornière.

Un million de vues déjà recensées pour ce reportage plutôt positif pour Charleroi qui poursuit sa mutation. On attend désormais avec impatience le prochain reportage. Rendez-vous dans dix ans !

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK