Mouscron : une formation pour obtenir le brevet d'animation

Vos enfants sont peut-être occupés dans des plaines de jeu ou centres de vacances durant cette période pascale. Pour assurer leur sécurité, leurs animateurs doivent obtenir leur BACV : le brevet d'animation de Centre de vacances. A Mouscron, des jeunes de 16 à 25 ans ont entamé ce weekend une formation d'une semaine.

Ils vont découvrir les différentes facettes de l'animation : apprendre à organiser des jeux, des bricolages, des chants,... Mais ils seront également formés aux normes de sécurité indispensables à l'encadrement des enfants. Dès le premier jour de formation, les 40 futurs animateurs sont directement mis en situation. Sur base d’un plan du bâtiment, ils doivent repérer les sorties de secours, les extincteurs ou encore les lances à incendie. " Nous devons savoir dire aux enfants où se trouvent les endroits qui sont dangereux pour eux, ainsi que les points de sécurité, explique Laura. Si jamais il se passe quelque chose, on doit pouvoir leur dire quoi faire et où se rassembler ".

La sécurité avant tout

L’aspect sécurité est très important pour les formateurs, c’est pour cette raison qu’ils mettent les animateurs en herbe directement dans le bain. " Dès le début de la formation, on les met face à leurs responsabilités, raconte Rodrigue Verreux, membre du service jeunesse de la ville de Mouscron. Ils vont vivre dans un lieu très grand, avec plein de couloirs. C'est donc très important de bien déterminer les issues de secours, comme ils vont devoir le faire en plaine de jeu. Après, au fil de la semaine, ils vont évidemment suivre des modules sur les petits jeux ou les champs, mais il y aura toujours cet aspect sécurité qui sera mis en avant par les formateurs ".

Formation aux premiers secours

Pour aller de leur internat au centre de vacances, les jeunes prennent la route à pieds, en groupe. Et c'est Marie, 18 ans, qui a été désignée pour organiser le rang. Avec sa vareuse fluo, elle assure la sécurité du groupe, et est prête à intervenir en cas d’accident : " Les formateurs nous apprennent vraiment à avoir des bons réflexes par rapport à la sécurité. Par exemple, comme je fais le rang, j’ai avec moi la boîte de secours pour soigner les enfants en cas de problème ". D'ailleurs pendant la formation, une journée assurée par la jeunesse Croix Rouge intitulée " bosses et bobos " est consacrée à la formation aux premiers secours. Dès cet été, les futurs animateurs passeront à la pratique dans les plaines de jeu de la commune de Mouscron.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK