Mouscron: l'éco-quartier Éléa sort enfin de terre

Pascale Galloy, architecte du bureau Archipel à Tournai, en charge du chantier et Christophe Grégoire, directeur de la construction durable chez Tradeco, l’entrepreneur du projet via sa division La Compagnie du bois
Pascale Galloy, architecte du bureau Archipel à Tournai, en charge du chantier et Christophe Grégoire, directeur de la construction durable chez Tradeco, l’entrepreneur du projet via sa division La Compagnie du bois - © Sarah Libbrecht

L’éco-quartier Éléa est en projet depuis plus de 10 ans à Mouscron. Il est désormais sorti de terre. La première phase comprend un bâtiment de huit logements. Deux d’entre eux sont terminés et servent de maisons témoins. Le projet s’agrandira dans les prochaines années.

Depuis 2004, on parle d’un éco-quartier à Mouscron, en partenariat public-privé. Mais c’est seulement depuis le week-end, qu’on peut le découvrir officiellement. La première phase du projet d’éco-quartier Éléa est en passe de se terminer. Elle comprend huit logements dans un beau bâtiment. "Sur les huit, six sont passifs. Ils sont dotés de panneaux photovoltaïques. Leur caractéristique première c’est d’être extrêmement peu énergivore. Nous avons réussi pour une maison de 125 m² à contenir le besoin énergétique à 4.400 kWh/an, la moitié produite par les panneaux photovoltaïques. La facture d’électricité sera donc de l’ordre d’une trentaine d’euros par mois", précise Christophe Grégoire, directeur de la construction durable chez Tradeco, l’entrepreneur du projet via sa division La Compagnie du bois.

Les six logements deux façades sont similaires, "mais aménageables selon le goût des acquéreurs. Et les deux autres logements sont trois façades. "Le premier est un logement beaucoup plus vaste qui peut soit contenir 5 chambres, soit 4 chambres et un local de profession libérale. " L’autre est un logement kangourou. "C’est un logement intergénérationnel, également adaptable aux personnes à mobilité réduite au rez-de-chaussée", précise Christophe Grégoire.

Ce qui frappe lorsqu’on regarde le bâtiment, c’est la façade. D’abord parce qu’elle est très haute "car on a un seul pan de toiture", explique Pascale Galloy, architecte du bureau Archipel à Tournai, en charge du chantier. Et puis parce qu’elle présente plusieurs couleurs. "Pour éviter la monotonie de répétition des maisons mitoyennes, nous sommes partis sur un bardage bois de deux couleurs. Et nous avons fait un jeu de boîtes sortantes et rentrantes, créant des bow-windows et des espaces de terrasse au second étage. Cela anime la façade et lui donne un cachet particulier."

Ces huit logements, sont les premiers du nouveau quartier durable développé à Mouscron. À terme, il y aura 47 logements. Les sept prochains ont fait l’objet d’une demande de permis qui devrait être reçu d’ici deux mois. "Et en deuxième partie d’année, nous demanderons un permis pour deux ensembles de 9 appartements. Lorsque tout sera terminé, une placette de convivialité sera également aménagée", précise Christophe Grégoire.

Note : Pour visiter les deux maisons témoins, vous pouvez contacter l’agence 056 au 0475/48.19.80 ou valerie@cabinet056.be

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK