Montigny-le-Tilleul: une trentaine de travailleuses "titres-services" pas payées depuis des semaines

"Il faut renforcer les services d'inspection dans le secteur des titres-services", demande la FGTB.
"Il faut renforcer les services d'inspection dans le secteur des titres-services", demande la FGTB. - © HERWIG VERGULT - BELGA

Une action dans le secteur des titres-services a eu lieu mardi. Une trentaine de femmes qui travaillent pour deux entreprises en difficulté ont manifesté à Montigny-le-Tilleul devant les bureaux de l'administrateur provisoire de ces sociétés. Elles ne sont plus payées depuis des semaines.

Pour les syndicats, qui s'exprimaient en front commun, cette situation est loin d'être exceptionnelle.

"L’objectif de l’action est de faire prendre conscience aux travailleurs qu’il ne faut pas accepter tout et n’importe quoi, explique Viviane Lecocq de la FGTB. C’est souvent le travailleur qui paie la facture parce qu’il y a adaptation de son contrat de travail, parce qu’il avait des avantages plus intéressants par rapport à une entreprise plus commerciale. Et c’est souvent le travailleur qui trinque (…) Il n’y a pas assez de contrôles dans le secteur des titres-services. Il faut absolument renforcer les services d’inspection ! Aujourd’hui, on essaie d’ouvrir la porte aux jeunes mais comment ne pas leur faire froid dans le dos quand on a des employeurs qui se comportent comme ceux-ci ?"