Mons: une solution pour un passage du centre à l'agonie?

Thimotee Cubeta expose sa vision pour redynamiser le passage du centre
3 images
Thimotee Cubeta expose sa vision pour redynamiser le passage du centre - © Stéphanie Vandreck

Si vous fréquentez le centre-ville de Mons, vous empruntez sans doute parfois cette galerie qui débouche sur le piétonnier, le passage du centre.  Ces deux axes souffrent d'un mal identique: ils se vident progressivement de leurs commerces. S’il y a déjà eu plusieurs projets pour redonner vie à cette galerie, aucun ne s’est concrétisé.

Pourtant quelques investisseurs se sont déjà intéressés au passage du centre. Le dernier projet en date, celui de la société Breg, prévoyait le rachat de l'ensemble des cellules pour les transformer en grandes surfaces commerciales. Mais le projet n'allait pas assez vite pour certains des propriétaires de la galerie, il en est donc resté là.

Repenser et redistribuer l'espace

Qu’en est-il alors de ces esquisses proposées par Thimotee Cubeta, un architecte d'intérieur de la région, qui s’affichent en ce moment sur certaines vitrines de la galerie?

Le projet de l’architecte est de faire de la galerie un passage chauffé avec d’un côté des petites boutiques indépendantes tandis que "de l’autre côté on supprimerait toutes les façades, on ouvrirait également l’étage et, de ce côté, ce ne serait que des nichées dédiées à l’Horeca, précise Thimotee Cubeta. L'ébauche prévoit aussi une esplanade avec des stands commerciaux". À ce stade, tout cela est virtuel, il s'agit toujours d'esquisses, aucune demande de permis n'a été déposé

Mais quelques propriétaires ont déjà manifesté leur intérêt. Reste à voir si tous seront prêts à investir dans ce projet qui, rappelons-le, prévoit tout de même de chauffer la galerie, d'ouvrir donc certaines cellules et même d'aménager un parking dans l'ancien cinéma.

Recréer un flux de visiteurs

L'architecte Thimotée Cubeta croit vraiment dans la plus-value de son projet, axé sur le binôme Horeca et petits commerces indépendants, "parce que de toute manière essayer de concurrencer les Grands-Prés, est voué à l’échec, ça ne sert à rien, il faut donc trouver une autre solution et apporter un prolongement à la grand-place, élaborer un pôle d’affluence dans le passage du Centre pour recréer un flux de visiteurs qui devra alors immanquablement passer par le piétonnier pour passer de la place à la galerie et inversément".

Les propriétaires des cellules de la galerie ont prévu de se réunir prochainement pour discuter de l'avenir des lieux et examiner de plus près ce projet.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

Recevoir