Mons: un gang mystérieux tague les façades de responsables politiques

Certaines façades appartenant à des politiciens montois ont été taguées.
2 images
Certaines façades appartenant à des politiciens montois ont été taguées. - © Tous droits réservés

Les différentes cibles ont été l'échevin MR Georges-Louis Bouchez, le bourgmestre Elio Di Rupo et l'échevin (de l’État civil)) Achille Sakas. Les messages, signés "le Gang écarlate", attaquent personnellement ces responsables politiques.

Autre cible du gang : un magasin du bas du piétonnier, là où la Ville a annoncé l'installation d'un magasin Primark. Les messages font référence aux conditions de travail des ouvriers du textile qui produisent les vêtements de cette marque.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK