Mons: recherche gestionnaire-investisseur pour le Lotto Mons Expo

Qui pour investir dans le Lotto Mons Expo?
Qui pour investir dans le Lotto Mons Expo? - © Marie-Anne Brilot

L’appel d’offre va être lancé ce lundi 6 mars lors d’un conseil d’administration et c’est la piste que le président PS du CA, Cédric Mélis, va proposer pour donner un nouvel élan à ce hall qui accueille déjà de nombreuses manifestations et salons. Un nouveau départ qui se fera sans l’actuel gestionnaire et directeur Henry Goffin.

L’homme est dans le collimateur de l’opposition MR à Mons depuis des mois, son chef de file Georges-Louis Bouchez réclame sa démission pour cause de conflit d’intérêts notamment. Il faut savoir que le directeur du Lotto Mons Expo est aussi manager pour une société privée, la société Artexis qui gère le Centre de Congrès situé juste en face.

Henry Goffin et le président du CA de Mons Expo enfoncent le clou à quelques heures du conseil d’administration "il n’y aura pas de démission, Henry Goffin assurera la transition jusqu’à la nomination d’un gestionnaire-investisseur. Le public de Mons Expo et du centre de Congrès est différent, nous ne voyons pas où se situe la concurrence déloyale ".

Dans le viseur du MR montois aussi, le salaire que perçoit la société d’Henry Goffin. Dix mille euros par mois et cent jours prestés par an…sur ce point aussi le président du CA attaque le MR aujourd’hui : "Je ne conteste pas le montant des honoraires versés au directeur, il preste évidemment plus de cent jours par an. Le Lotto Mons expo est occupé près de 230 jours, une soixantaine de manifestations y sont organisées pour une moyenne de quelque 200 000 visiteurs par an. Le bilan est honorable. Et je ne pense pas que ce que nous versons comme honoraires soit scandaleux ".

Pas de démission mais on fait appel à quelqu'un qui veut investir  

On attendait donc la démission du directeur et c’est un partenaire avec les reins solides financièrement qui est attendu au Lotto Mons Expo. "Ce n’est pas une façon déguisée de pousser Henry Goffin dehors" nous déclare Cédric Mélis.

L’homme de toute façon a déjà indiqué qu’il souhaitait partir depuis un certain temps. "Je ne m’accrocherai pas indéfiniment " déclare Henry Goffin alors que se déroule ce week-end le Salon du cheval à Mons Expo. On dit le directeur et gestionnaire du hall fatigué, exténué et lassé des polémiques. "J’en ai vu et entendu bien d’autres " nous dit-il par téléphone. Ce lundi soir, le président du conseil d’administration mettra donc sur la table les résultats d’une analyse des besoins de Mons Expo ainsi que le profil du candidat recherché.

L’appel d’offres concerne un marché de concession de service ayant pour objet l’exploitation du hall d’expositions montois. Pour Cédric Mélis, "des analyses ont montré l’insuffisance d’organisateurs professionnels de foires et salons en Wallonie. Il faut aussi prévoir des investissements en termes d’infrastructures. Sans compter l’adaptation des tarifs". Un cahier des charges devrait être publié en avril. Ce à quoi va veiller l’opposition MR, "nous sommes satisfaits mais prudents" nous dit un des 2 administrateurs MR du Lotto Mons Expo.

"En juin 2016, nous avons déjà demandé clairement qu’on fasse appel à un investisseur privé pour une structure déficitaire qui a besoin d’être relancée, nous voulons construire ou reconstruire un outil important pour la ville de Mons". Cet administrateur ne fait plus référence à une demande de démission du directeur Henry Goffin, sans présager de ce qu’il pourrait se passer ce lundi soir….