Mons: le torchon brûle entre les ouvriers et la direction de Toit & Moi

Les ouvriers n'ont pas digéré l'augmentation de la valeur faciale des chèques-repas pour les seuls employés.
Les ouvriers n'ont pas digéré l'augmentation de la valeur faciale des chèques-repas pour les seuls employés. - © www.toitetmoi.be

Les 30 ouvriers sont partis en grève sauvage ce lundi. Ils n'ont pas digéré l'augmentation de la valeur faciale des chèques-repas pour les seuls employés de la société de logement social. Les ouvriers se sentent discriminés.

La goutte d'eau qui a fait déborder le vase, c'est la demande d'excuses pour la grève formulée par la direction. Aucune autre action n'est, cela dit, à l'ordre du jour, indique la CSC.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK