Mons: le Festival du Film d'Amour s'ouvre sous la baguette de Vladimir Cosma

Ses musiques sont tellement connues qu’elles constituent un véritable lien social et générationnel: l’écoute des musiques de films de Vladimir Cosma, évoquera chez tout le monde des souvenirs de scènes où se mêlent Pierre Richard, Louis de Funès, Sophie Marceau, Gérard Jugnot et Depardieu et beaucoup d’autres encore. Le Maestro a en effet signé les B.O. de films aussi populaires qu’ "Alexandre le Bienheureux", "Le grand blond avec une chaussure noire", "Les aventures de Rabbi Jacob", "La Boum", "Diva", "L’as des as", "Le père Noël est une ordure" et la liste est encore bien longue. Ce magicien des notes sortira sa baguette une vingtaine de minutes ce vendredi soir, le temps de prendre la direction de l’Orchestre Royal de Chambre de Wallonie durant le gala d’ouverture. "Ca me rappelle ma jeunesse puisque je suis violoniste à l'origine et qu'à mon arrivée en France j'ai commencé par faire des concerts avec des orchestre de chambre de la taille de celui-ci. C'est un retour aux sources", se souvient le compositeur.

"Médecin de campagne" avec François Cluzet comme film d'ouverture

Les cinéphiles seront donc à la fête dès ce week-end à Mons. Ce vendredi, lors de l’ouverture de ce 32ème festival du film d'amour, les visiteurs pourront croiser sur le tapis rouge une autre vedette, la comédienne Nicole Calfan, marraine du festival cette année. Après cela, sur l'écran cette fois, on pourra apercevoir François Cluzet qui donnera la réplique à Marianne Denicourt dans "Médecin de campagne", le film d’ouverture. Un film où apparaît aussi le comédien montois Patrick Descamps, à l'affiche d'un autre film présenté lors de ce festival, "La fille du patron".

Une centaine de longs et courts-métrages seront projetés dans les cinémas Plaza et Imagix. Certains sont présentés en avant-première, comme le nouveau Bouli Lanners "Les premiers, les derniers". D'autres sont rediffusés dans le cadre de rétrospectives. Mais la plupart des films projetés au cours du festival ne pourront plus être vus ailleurs par la suite "C’est la conséquence de la réalité économique et commerciale du marché en Belgique et même d’ un petit peu partout en Europe, regrette le Délégué Général du Festival, André Ceuterick. Et ce sont également des films qui, à l’exception de ceux qui seront distingués dans telle ou telle compétition, ne seront malheureusement pas tous distribués et n’auront donc pas la possibilité d’être projetés dans les salles commerciales. Le rôle d’un festival c’est donc cela aussi, c’est montrer des films que des gens n’auront peut-être jamais l’occasion de voir par ailleurs".

Rétrospective

Le FIFA fera également la place à des initiatives originales comme celle de cette bande d'amis, grands ados assumés, qui a décidé de faire revivre sur grand écran.leurs souvenirs à travers "retro movies club", un ciné-club qui a démarré il y a quelques mois et dont le succès ne s'est pas fait attendre.

Ce dimanche, à l'occasion du festival du film d'amour, les organisateurs espèrent remplir le Théâtre royal de Mons de fans du film "E.T." de Steven Spielberg. Ils attendent surtout des familles.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK